YPG : nous lutterons pour libérer Afrin en maintenant les acquis de la révolution

0
670
SYRIE / ROJAVA – Le commandement général des YPG a déclaré qu’ils lutteraient pour libérer Afrin en insistant sur la résistance contre l’État turc : Nous déclarons que, dans le but de libérer Afrin et notre peuple, nous mènerons une grande lutte et résisterons à l’État occupant, qui utilise le langage de l’occupation et envisage de lancer des attaques. Nous maintiendrons les valeurs de notre peuple et les acquis de la révolution. »
 
Le commandement général des YPG a publié un communiqué à l’occasion du premier anniversaire des attaques de l’armée d’occupation turque et ses mercenaires contre Afrin
 
Voici le communiqué :
 
« Les développements dans le contexte de la révolution et de la lutte des peuples du nord et de l’est de la Syrie et du Kurdistan de Rojava pour créer l’unité des peuples en quête de liberté, la lutte qui a commencé à Rojava contre l’EI est devenue une lutte contre toutes les formes d’occupation.
 
L’Etat turc, qui s’efforce de démontrer son occupation de la région en tant que projet et dans le but de faire obstacle au projet démocratique dans la capitale kurde du Rojava, construit par notre peuple sur la base de la coexistence, a formulé le projet d’occuper le territoire de la Syrie et du Rojava au Kurdistan. L’Etat turc a lancé ses attaques le 20 janvier 2018 en coopération avec les forces qui l’ont toléré. Les combattants des «Unités de protection du peuple et des femmes» ont révélé une résistance héroïque pendant deux mois face aux tentatives de l’occupation. Notre peuple,de 7 à 70 ans, a joué un rôle important dans la résistance aux occupants qui utilisaient diverses armes lourdes, y compris l’aviation, et la technologie la plus avancée pour tuer notre peueple.
 
Afin d’éviter davantage de massacres parmi notre peuple, nos unités ont décidé le 18 mars de mettre fin à la première phase de la résistance et d’annoncer la deuxième phase qui se poursuit encore aujourd’hui. Afrin vit aujourd’hui sous différentes formes de violations et de nettoyage ethnique systématique, ainsi que des pillages, Afrin en a été victime en raison des pratiques de l’État fasciste turc.
 
En tant que YPG, YPJ, nous ne resterons pas les bras croisés. Nous déclarons que, dans le but de libérer Afrin et notre peuple, nous mènerons une grande lutte et résisterons à l’État occupant, qui utilise le langage de l’occupation et envisage de lancer des attaques. Nous maintiendrons les valeurs de notre peuple et les acquis de la révolution. »
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici