La vente d’armes de l’Allemagne à la Turquie a triplé

0
348

BERLIN – Les fortes tensions de ces dernières années entre le gouvernement Merkel et le régime Erdogan ont été remplacées par une coopération militaire étroite entre les deux pays. Die Linke a soumis des demandes de renseignements sur les accords d’armement du gouvernement allemand avec le régime turc en 2018 et a reçu des réponses frappantes.

200 millions d’euros d’armes en un an

La chaîne de télévision allemande ZDF a obtenu la réponse du ministère fédéral de l’économie qui a annoncé que les entreprises allemandes ont vendu à l’armée turque pour 200 millions d’euros d’armes depuis début 2018. Ce chiffre était inférieur à 60 millions d’euros en 2017.

Les ventes d’armes à l’Arabie saoudite ont connu une autre augmentation significative. Entre janvier et octobre 2018, des entreprises allemandes ont vendu pour 160 millions d’euros d’armes à l’armée saoudienne. En 2017, ce chiffre était de 50 millions d’euros. Après l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le gouvernement Merkel a annoncé un embargo sur les armes contre l’administration saoudienne.

« Les ventes d’armes sont inacceptables »

La députée de Die Linke, Sevim Dagdelen, a protesté contre l’augmentation des ventes d’armes du gouvernement allemand à la Turquie et à l’Arabie saoudite : « Ces ventes d’armes, malgré la guerre d’Arabie Saoudite au Yémen et la politique étrangère belliqueuse d’Erdogan, sont inacceptables. »

Malgré le tollé général et les protestations de l’opposition contre l’armée turque et les bandes alliées qui attaquaient Afrin, l’utilisation d’armes allemandes a été autorisée. L’administration allemande a même approuvé la modernisation des chars Leopard 2 vendus à l’Etat turc.

https://anfenglishmobile.com/news/germany-s-weapons-sales-to-turkey-increased-threefold-32040

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici