SYRIE : Le nouveau jeu de la Turquie à Idlib

0
544

SYRIE – Alors que les affrontements entre groupes de djihadistes se poursuivent à Idlib, l’Etat turc reste silencieux. Selon des sources de la région, la Turquie a mis en place un nouveau plan de combat d’où son silence face aux affrontements.

L’Etat turc et les médias sont manifestement silencieux face aux violents affrontements entre les groupes de gangs dont le pays s’est porté garant lors des réunions d’Astana et de Sochi au cours des cinq derniers jours. L’Etat turc a gardé le silence sur les affrontements entre le Hayat Tahrir Al Sham (HTS), ancien al-Nosra et les bandes Nour al-Din al-Zenki.

Le 1er janvier, la HTS a pris des mesures contre les brigades de Nour al-Din al-Zenki, une composante du « Front de libération nationale« , dans le nord-est d’Idlib, et a pris le contrôle de toute la région. Le groupe du gang Nour al-Din al-Zenki a abandonné tous les postes d’observation, y compris Darat Izza, le premier que l’État turc a construit à Idlib, et s’est réfugié à Afrin après avoir subi de lourdes pertes.

Le « Front de libération nationale« , qui regroupe sous son égide les gangs turcs réunis à Idlib, a fait une déclaration après l’attaque d’HTS et annoncé qu’ils « déclarent une mobilisation et soutiendront le groupe constituant Nour al-Din al-Zenki », mais cela ne va guère au-delà des mots.

A la connaissance de la Turquie

Pendant ce temps, des jets russes ont effectué des frappes aériennes hier soir contre le HTS à Kafr Naha à l’ouest d’Alep, Urm, le 111e régiment d’Atarib, Darat Izza et Jarmiya al-Real. Ces zones font partie des zones « sans conflit » définies dans l’accord d’Astana signé par la Russie, la Turquie et l’Iran. C’est la première fois qu’une zone sans conflit a été créée à la suite de l’accord. Et on dit aussi que les frappes aériennes sont menées dans la connaissance de la Turquie.

Lavrov avait donné le signal

Les affrontements à Idlib ont commencé après qu’un comité composé du Ministre turc des Affaires étrangères, du Ministre de la Défense, du sous-secrétaire du MIT (service secret turc) et du porte-parole d’Erdogan se soit rendu à Moscou le 29 décembre pour examiner le cas de l’invasion de Manbij.

Après la réunion, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré : « Nous sommes parvenus à un accord sur la manière dont les représentants militaires russes et turcs vont coordonner les mesures visant à mettre un terme à la menace terroriste en Syrie dans les nouvelles conditions ».

Le nouveau plan turc

Des sources fiables à Idlib ont parlé à ANF des affrontements dans la ville et des astuces cachées, partageant des informations importantes sur les réunions qu’ils avaient eues auparavant avec le MIT. Selon deux sources distinctes, la Turquie a mis en place un nouveau plan à Idlib et c’est pourquoi elle reste silencieuse face aux affrontements.

Réunion du MIT avant l’accord d’Idlib

Des sources ont confirmé qu’il y avait eu une réunion avec tous les groupes présents avant la réunion entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président russe Vladimir Poutine tenue à Sotchi le 17 octobre. Un plan pour une zone démilitarisée de 15 km de profondeur le long de la frontière Idlib entre eux et le régime a été discuté lors de cette réunion. Les armes lourdes devaient être retirées de cette zone démilitarisée avant le 15 octobre.

Ventes d’armes au HTS sous surveillance mutuelle

La première source, gardée anonyme pour assurer sa sécurité, a déclaré que l’Etat turc dans son plan avait promis aux groupes en question qu’ils répondraient directement aux attaques du régime et de la Russie, et leur a demandé de désarmer la zone de 15 km.

La source a indiqué qu’une partie des armes lourdes du HTS avait été amenée à Afrin et que les armes lourdes du Parti islamique turc avaient été déplacées à Jisr al-Shughour : « Des petits gangs ont vendu leurs armes lourdes au HTS. Comme les Howitzers, les Katyushas, les tanks et les mortiers. Le MIT le savait et l’a laissé faire. Parce que la Turquie savait que si le HTS était faible et vaincu, sa main s’affaiblirait aussi en Idlib. Ils ne savaient pas combien de temps les autres groupes pouvaient tenir. Ils avaient besoin de garder le HTS fort en tant qu’outil de pression ».

Deux possibilités

Selon une autre source, la Turquie souhaite en fait inclure le HTS dans le « Front de libération nationale » et a ajouté que les groupes Nour al-Din al-Zenki et Suqour al-Sham ont rencontré la Russie et le régime à deux reprises, de sorte que la Turquie veut éliminer ces groupes par le biais d’HTS. La source a ajouté que ces deux groupes ont été surnommés les « bons garçons de Damas » et a déclaré qu’il pourrait y avoir deux possibilités.

Plan sur lequel la Turquie et la Russie s’entendent

La première possibilité est que, si la Turquie et la Russie étaient d’accord à Moscou, une provocation serait nécessaire pour que le régime et la Russie interviennent dans Idlib. Pour ce faire, ils ont utilisé à la fois la HTS et Nour al-Din al-Zenki. Ou encore, l’HTS élabore le plan et prend les mesures qui s’imposent en premier. Si le HTS s’empare de toute Idlib, la Russie pourrait utiliser plus facilement l’excuse de la lutte contre le terrorisme. Dans ce cas, la Russie pourrait donner son feu vert à l’opération Manbij de la Turquie ou à d’autres opérations.

HTS projette de prendre le contrôle d’Idlib

La deuxième possibilité est que la Turquie est vraiment en train de construire son jeu sur HTS, et qu’elle ne veut pas qu’il soit affaibli. Un HTS plus fort à Idlib signifierait également que la Turquie a une main forte contre la Russie à la table de discussion. La radicalisation d’HTC entraînerait également un processus de gangs turcs rassemblés à Afrin, Bab, Jarablus et Azaz, ce qui semble mieux en comparaison. Avec l’élimination de Nour al-Din al-Zenki et de Siqur al-Sham qui ont rencontré la Russie et le régime, ils enverraient un message à la Russie et au régime que ces groupes sont sous leur contrôle.

https://anfenglishmobile.com/news/turkey-s-new-tricks-in-place-in-idlib-31911

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici