La municipalité de Söderhamn écrit au gouvernement turc

0
284

SUÈDE – La municipalité de Söderhamn, jumelée avec la municipalité de Nusaybin, a protesté contre l’occupation de la municipalité de Nusaybin et l’arrestation de la co-maire Sara Kaya et a écrit au gouvernement turc pour demander sa libération et pour exiger la fin de l’isolement imposé au leader kurde Abdullah Ocalan.

La municipalité de Nusaybin (Mardin) et la municipalité de Söderhamn ont signé un protocole de jumelage en 2011. Les deux municipalités ont réalisé de nombreux projets communs jusqu’à ce que l’AKP dépouille la municipalité de ses représentants élus et nomme un administrateur.

« Sara Kaya doit être libre »

Le maire de Söderhamn, Sven-Erik Lindestam, a envoyé une lettre au gouvernement turc dans les derniers jours de 2018 disant qu’il était profondément préoccupé par la santé de la co-maire Sara Kaya et demande sa libération.

Rappelant la longue et mutuellement bénéfique coopération avec Nusaybin et Kaya, le maire a déclaré : « Comme la maire est emprisonnée, il n’est pas possible de développer cette coopération. Nous sommes naturellement très préoccupés par sa santé. Si possible, nous aimerions lui transmettre nos salutations chaleureuses. »

« L’isolement imposé à Öcalan doit être levé »

Dans une deuxième lettre adressée au gouvernement turc, écrite conjointement avec le Comité de solidarité du Kurdistan à Söderhamn, Lindstam a demandé au gouvernement turc d’accepter la demande de Leyla Güven, députée du HDP, qui fait la grève de la faim depuis le 8 novembre et demande la levée du régime d’isolement imposé au dirigeant du peuple kurde.

Le président du Comité de solidarité du Kurdistan, Benny Gustafsson, a déclaré que dans la lettre commune, ils ont exprimé leur préoccupation pour la santé de Leyla Güven, car elle semble avoir atteint un stade critique.

Gustafsson a déclaré qu’ils partageaient la demande de Leyla Güven de supprimer le régime d’isolement imposé, et a ajouté que la députée HDP d’Hakkari devrait être libérée.

Gustafsson a souligné que l’AKP avait multiplié les attaques au Kurdistan du Nord et du Sud et s’était préparé à envahir le Rojava :  « Nous nous sommes unis pour nous opposer aux attaques contre le peuple kurde et avons décidé de créer une nouvelle organisation à Söderhamn. Ce sera une organisation assez grande qui rassemblera différents segments de la société. L’initiative de Söderhamn, comme nous l’avons appelée, inclura les syndicats, les partis politiques et les associations étudiantes. »

Après avoir souligné l’importance de créer une opinion publique contre une éventuelle invasion, Gustafsson a déclaré : « Comme nous nous opposons aux attaques contre les Kurdes et à l’invasion du Rojava, nous lutterons également pour la suppression du régime d’isolement imposé à Öcalan. En outre, nous demanderons le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes. »

Alexandra Gard, chef du groupe du Parti social-démocrate du travail de la municipalité de Söderhamn, a déclaré que la municipalité de Nusaybin a été jumelée avec la municipalité de Söderhamn pendant 8 ans, ils ne peuvent donc pas être indifférents à la répression contre la municipalité et ses administrateurs.

« Il y a une pression intense sur les Kurdes en ce moment. Cela doit cesser. Nous sommes préoccupés par la santé de Leyla Güven. Nous demandons au gouvernement turc de répondre aux exigences de Güven et de modifier sa politique envers les Kurdes », a ajouté Gard.

https://anfenglishmobile.com/news/soederhamn-municipality-wrote-to-turkish-government-31853

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici