AFRIN : Pas moins de 60 civils arrêtés en six jours

0
228
AFRIN – Les groupes soutenus par la Turquie continuent de persécuter les civils et commettre des pillages dans le canton kurde d’Afrin.
 
Des hommes armés de la faction du sultan Murad ont attaqué le village de Kafrroma dans la région de Sharan et ont enlevé 20 civils.
 
Plusieurs arrestations et de raids ont été effectués dans les villages de Juwaiq et Qurnaila lors des perquisitions et ont imposé des couvre-feu dans les villages attaqués.
 
Des groupes de la police militaire de l’armée turque ont enlevé environ 30 personnes du village de Kortheila, dans la région de Shiraa.
 
Dans le village de Juwaiq, 17 civils ont été enlevés.
 
Nami Asu Othman, 60 ans, originaire du village de Bina, a été blessé à la suite des bombardements du village par les factions de l’opposition syrienne.
 
Un couple âgé du village de Mamla, à Ma’abata, a également été retrouvé près de la route de Ternada après avoir été enlevés de leur maison à Afrin par des mercenaires pro-turques et brutalement torturés.
 
Dans le village de Qarmtalq, dans la région de Shiha, des éléments de la faction du sultan Suleiman Shah (Amashat) ont saisi des olives dans un champ (400 arbres) appartenant à Khosnav Dawood, connu sous le nom de Khosho et résidant actuellement dans la ville d’Afrin.
Dans le village de Khalilak Ushaghi, dans la région de Balbala, des éléments de la brigade Ma’atasim ont battu une femme du village voisin de Qoutan qui récoltait des olives à qui ils volaient voler ses olives.
 
Par ailleurs, des factions armés ont abattu des oliviers de l’avocat Subhi Iskandar et de cinq oliviers du vignoble de son voisin Ali Omar dans le district de Jandaris, ainsi que la saisie de 15 sacs d’olives provenant d’Hussein Suleiman dans le district de Jandaris.
 
La faction Ahrar al-Sham a également confisqué 108 bidons d’huile appartenant à Tawfiq Hanan dans le village de Kuran.
 
Les éléments des factions armées (Samarkand – Ahrar al-Sham) coupent chaque jour des dizaines de tonnes d’arbres forestiers dans les hauteurs de Tatara et de Haj hasna, dans la région de Jandaris.
Les colons ont également coupé tous les arbres autours des maisons qu’ils ont envahies dans les villages de Jandaris.
 
Il a également été confirmé que toutes les organisations (santé et secours) opérant dans la région de Jandaris fournissent des services uniquement à des éléments de factions armées et à des colons.
 
Les autorités officielles turques (services de renseignements – gouverneurs) de la région de Jandaris recrutent des résidents des camps Atma de la province d’Idlib dans le secteur de la santé. L’infirmière est nommée médecin tandis que les médecins et les infirmiers kurdes sont chassés des centre de santé.
 
Le groupe d’Abou Khawla (Association des martyrs d’Al-Sharaqa) a repris son activité de vol de maisons – menaçant exclusivement les citoyens kurdes – enlèvements… etc. dans la région de Jandaris après leur expulsion de la ville d’Afrin.
 
Les factions armées ont imposé aux habitants du village d’Ashkan, à l’ouest du district de Jandaris, de payer le fioul de chaque maison. Elles ont volé 70 bidons d’huile.
 
Les factions Al Hamzat, qui contrôlent les villages de Julaqa, Korkan, Jafyan et Jajayyan, ont volé 25% du pétrole pour les oliveraies dont les propriétaires sont absents. Ils ont également volé de l’huile d’olive et confisqué les oliveraies de la région (…).
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici