AccueilNon classéHDP : A l'approche des élections locales en Turquie, les discours bellicistes...

HDP : A l’approche des élections locales en Turquie, les discours bellicistes s’intensifient

Dans le communiqué suivant, le parti démocratique des peuples (HDP) dénonce les manœuvres guerrières du président turc à 3 mois des élections locales en Turquie.
 

Voici le communiqué du HDP :

« Alors que les élections locales du 31 mars approchent, le président Erdoğan met de l’avant, encore une fois, des politiques bellicistes au Moyen-Orient qu’il a utilisées pour consolider les votes nationalistes.

 
S’exprimant lors du Sommet de l’industrie turque de la défense, Erdoğan a annoncé qu’une opération [militaire] commencerait dans quelques jours vers l’est de l’Euphrate en Syrie du Nord. Hier, immédiatement après ce discours, il a poursuivi sa campagne électorale en ordonnant le bombardement des environs de Sinjar et Makhmur.
 
Alors qu’à Afrin, l’une des régions qu’Erdoğan affirme qu’il a « sécurisé », les populations locales tentent toujours de faire face aux lourdes conséquences de l’occupation et le discours agressif actuel n’est qu’un signe de nouvelles destructions et de souffrances. N’oublions pas que près de 200 000 personnes ont dû quitter leur foyer et que des centaines de personnes ont perdu la vie à Afrin. Les sites historiques qui sont sous la protection de l’UNESCO, les zones agricoles, en particulier les oliveraies, les lieux saints sacrés pour diverses identités religieuses et les barrages qui approvisionnent la région en eau ont été détruits. A Afrin, les gangs ont transformé en cauchemar la vie des populations locales.
 
Alors que la population de la région continue de souffrir de cette destruction, la dernière déclaration d’Erdoğan, qui ne peut être perçue que comme l’annonce d’une nouvelle attaque, est inacceptable du point de vue humanitaire, juridique et politique.
 
Erdoğan ne vise pas DAESH ou ses gangs, mais les peuples kurdes et arabes et leurs alliés qui luttent depuis des années contre la barbarie de DAESH.
 
Cette attitude destructrice et agressive, répétée avant chaque élection, ne peut que conduire à de nouveaux conflits et crises. Au moment précis où une solution politique et démocratique à la guerre en Syrie a été trouvée dans une certaine mesure, les forces internationales et démocratiques ne devraient pas tomber dans le piège du gouvernement AKP. Le bellicisme qu’Erdoğan entend utiliser pour sa campagne électorale locale aura des conséquences graves et irréparables et portera gravement atteinte à l’objectif de paix régionale.
 
Le Président Erdoğan et son gouvernement devraient abandonner cette position irrationnelle qui conduira à la destruction et à la souffrance dans la région. Nous exhortons l’opinion publique nationale et internationale à faire preuve de vigilance face à ces menaces et à ne pas garder le silence. »
 
Coprésidents du HDP
14 décembre 2018
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici