«Toutes les initiatives & actions militaires à lancer pour la libération d’Afrin sont légitimes»

0
57
ROJAVA – QAMISHLO – Le Forum international sur le changement démographique et le nettoyage ethnique à Afrin s’est achevé après trois jours de réunions et de sessions.
 
Des représentants de toutes les organisations, partis et groupes ont assisté à la session finale et ont élaboré un document final ainsi qu’un appel à prendre des mesures contre le génocide ethnique et les tentatives visant à modifier la structure démographique de la région actuellement mise en œuvre.
 
La dernière session a également convenu que «toutes les initiatives et actions militaires à lancer pour la libération d’Afrin sont légitimes.»
 
Professeur d’histoire moderne et du Moyen-Orient, Fereh Sabır, expert turc, a lu la déclaration finale du Forum international sur le changement démographique et le nettoyage ethnique à Afrin :
 
« Après l’occupation d’Afrin par l’État turc et ses alliés mercenaires, le Centre d’études stratégiques du Rojava (soutenu par de nombreuses organisations) a commencé à répertorier et à détailler les noms des civils tués et blessés dans la ville, ainsi que les violations des droits de l’homme dans la ville.
 
Le rapport décrit en détail les attaques contre le centre de santé et le personnel, les écoles, les boulangeries, les canalisations d’eau potable, les lieux historiques, ainsi que des attaques sur différents convois d’aide en provenance de régions du nord de la Syrie.
 
L’Etat turc d’occupation et ses alliés mercenaires ont finalement envahi Afrin, pénétrant ainsi sur le territoire syrien dans le but d’inclure cette partie sur le territoire turc. L’occupant et ses alliés mercenaires ont attaqué les citoyens d’Afrin et ont poursuivi des politiques telles que contraindre les personnes à fuir, des enlèvements, massacres, pillages et assimilations.
 
Les noms des villages, villes et autres centres ont été remplacés par des noms en turc, tandis que dans les écoles le matériel éducatif en turc était rendu obligatoire.
 
Les occupants ont également détruit les sites historiques de la région, reflet de la civilisation de la région. En d’autres termes, la structure démographique d’Afrin était en train de changer avec cet ensemble de politiques menées par l’État turc.
 
Le Centre d’études stratégiques du Rojava a ressenti le besoin d’organiser ce forum international en raison du génocide ethnique en cours et de la politique de modification de la structure démographique d’Afrin, ainsi que du silence de la communauté internationale contre le terrorisme et ces politiques.
 
Ce forum visait à rendre compte des violations des droits de l’homme commises par l’État turc occupant et ses alliés mercenaires dans la ville. Nous voulions également présenter ces rapports à la communauté internationale.
 
Le Forum a vu la participation de plus de 150 universitaires, hommes politiques et avocats de la communauté internationale qui étaient à Amudê ou connectés par téléconférence depuis différentes régions du monde.
 
Le Forum a abordé les voies politique, culturelle, économique, sociale et historique de la libération d’Afrin et les méthodes du maintient de la structure démographique.
 
À la suite des évaluations et de la discussion, le Forum a décidé de formuler les recommandations communes suivantes :
 
* Organisation de forums et de congrès dans d’importants centres internationaux et régionaux jusqu’à l’expulsion des occupants d’Afrin
 
* Mise en place d’un comité avec la participation de représentants de différentes identités et croyances afin de suivre les décisions prises dans le forum
 
* Ouverture d’un centre de documentation sur l’invasion d’Afrin par l’Etat turc
 
* Développement du travail diplomatique pour Afrin
 
* Mise en place d’un comité officiel chargé de communiquer les violations des droits de l’homme dans la région aux organisations de droit international et aux tribunaux.
 
* Création d’un organe de presse chargé de divulguer les violations des droits de l’État turc
 
* Soutenir toutes les actions et activités visant à assurer le retour des habitants d’Afrin chez eux. En outre, assurer la restitution des biens pillés dans le cadre du droit routier et du droit international légitimes
 
* Appeler les amis des peuples de Syrie et des Kurdes à organiser des actions et des événements en faveur de la libération d’Afrin
 
* Appel à la fermeture de l’espace aérien syrien afin d’empêcher une autre Afrin
 
* Liste des noms des commandants militaires turcs et des mercenaires à Afrin pour les transmettre aux tribunaux internationaux
 
* Appel aux organisations internationales des droits de l’Homme à fournir une aide humanitaire urgente aux civils qui ont été forcés de fuir Afrin et se trouvent maintenant à Shehba. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici