SYRIE : L’atelier de dialogue entre les partis d’opposition

0
599
ROJAVA – AÏN ISSA – L’atelier de dialogue entre les partis syriens d’opposition, dirigé par le Conseil démocratique syrien (MSD), se tient à Aïn Issa.
 
Promu par le Conseil démocratique syrien (MSD), cet atelier a rassemblé la plupart des partis syriens d’opposition.
 
L’atelier de dialogue syrien, organisé sous le slogan « Reconstruisons et développons la Syrie », s’est poursuivi lors de sa deuxième journée de mercredi.
 
Au cours des deux journées de travail, diverses thèmes, dont la situation humanitaire dans la crise syrienne, ont été discutées. Les interventions de Ziyad Wetfê, membre de la Délégation pour le changement démocratique (Heyet El-Tensîq), et d’Ehmed Yûsif du département d’économie ont constitué les points forts de la session du mercredi intitulée « Les projets les plus appropriés pour l’économie et l’avenir de la Syrie ».
 
Ziyad Wetfê a déclaré que la Syrie a été créée après l’accord de Sykes Picot conclu par les États souverains dans l’intérêt des États souverains. « Il y a beaucoup de peuples et de croyances en Syrie », a-t-il déclaré, ajoutant que « le processus national démocratique des peuples de Syrie a été mis en marche. »
 
Ziyad Wetfê a souligné l’importance de redéfinir les zones agricoles et commerciales de la région et a ajouté qu’il importait de créer les conditions de sécurité nécessaires au développement de projets économiques globaux dans le nord et l’est du pays.
 
En conclusion, M. Wetfê a déclaré que les gouvernements centraux ne sont pas conscients des circonstances particulières de la géographie de ces régions et sont donc inadéquats en matière de gestion économique.
 
Ehmed Yûsif a donné des exemples de politiques économiques menées par les gouvernements centraux et locaux du monde entier. Yûsif a déclaré que le projet économique mis en œuvre dans le nord et l’est de la Syrie était unique et ne trouvait aucun exemple similaire dans le monde.
 
Yûsif a déclaré : « Bien sûr, le modèle mis en œuvre dans ces zones étant nouveau, il rencontrait quelques obstacles mais a souligné que le système économique de la région devait être développé dans l’intérêt de tous les peuples et croyances. »
 
Via ANF
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici