Justice pour Roboski exigée pour le 83ème mois

0
547
TURQUIE – ISTANBUL – 83 mois après le massacre de Roboski, la branche d’Istanbul de l’Association des droits de l’homme (IHD) a de nouveau exigé justice pour ce massacre odieux qui a tué 34 Kurdes dont 19 étaient des mineurs le 28 décembre 2011.
 
Comme chaque mois depuis 83 mois, la branche de l’Association des droits de l’homme d’Istanbul a organisé une action demandant justice pour les victimes et les familles de Roboski. « Nous demandons justice depuis 7 années consécutives, 83 mois », ont déclaré les militants de l’IHD.
 
La Commission Justice de l’IHD a demandé justice dans une déclaration écrite publiée pour marquer le 83ème mois depuis le massacre de Roboski.
 
34 civils ont été tués lorsque des avions de guerre turcs ont délibérément pris pour cible un groupe de citoyens de Roboski qui faisaient du commerce transfrontalier comme ils le faisaient depuis des décennies.
 
« Le dossier transmis à la Cour constitutionnelle a été rejeté au motif qu’il manquait des documents, tandis que le dossier transmis à la Cour européenne des droits de l’homme a été rejeté », a ajouté la déclaration de l’IHD.
 
L’IHD a également rendu hommage à « Tahir Elçi, militant des droits de l’homme et président du Barreau de Diyarbakır, qui a tenté de traduire les assassins en justice et a été assassiné le 28 novembre 2015. »
 
Tahir Elçi a consacré sa vie à prévenir les assassinats politiques non résolus, les disparitions alors qu’il était détenu par les forces de l’Etat, les massacres et les punitions, a rappelé cette déclaration. « Il a demandé justice – a ajouté la déclaration de l’IDH – mais l’enquête sur son meurtre n’a été ni efficace ni rapide et, à ce jour, aucun auteur n’a été trouvé et la vérité est loin d’être établie. »
 
La déclaration de l’IHD a ajouté : « En tant que défenseurs des droits humains, nous ne permettrons pas que ces meurtres et massacres restent non résolus. Ce mois-ci, en plus de réclamer justice et vérité pour Roboski comme nous le faisons chaque mois depuis 83 mois, nous ajoutons une autre demande de justice. Nous exigeons justice pour Tahir Elçi. La justice est le dénominateur commun de l’égalité, de la liberté et de la paix. La justice et l’égalité ne peuvent se construire que sur la vérité. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici