TURQUIE : 55 personnes arrêtées lors d’opérations de génocide politique

0
576
TURQUIE – Au moins 55 personnes, dont des membres des partis politiques HDP et DBP, ont été arrêtées à Istanbul, Malatya et Urfa dans le cadre d’opérations de génocide politique.
 
ISTANBUL
 
La police turque a effectué des descentes 10 districts d’Istanbul. Les unités anti-terroristes ont arrêté au moins 20 personnes dans les opérations.
 
MALATYA
 
7 personnes, dont des administrateurs du HDP (parti démocratique des peuples), du parti kurde DBP et de l’IHD (Association des droits de l’Hommes), ont été arrêtées ce matin dans les descentes dans leurs maisons. La police a enfoncé les portes et confisqué des téléphones et des ordinateurs portables lors des raids. Les détenus soupçonnés d’«appartenance à une organisation terroriste» ont été conduits à la direction de la police.
 
Les détenus sont : l’ancien coprésident du HDP Malatya, Ozcan Agdas, le coprésident de la province du DBP, Nermin Tuncel, le co-président de l’IHD Malatya, le co-président du district de Malilya, Aziz Dogan, ancien HDP. l’administrateur de la province, Hasan Karvar, et le membre du parti, Ahmet Turan Sertkaya.
 
URFA
 
28 personnes ont été interpellées hier lors de raids à Urfa. Les détenus sont : Veysel Erdem, Muharrem Erbek, Vahit Akgun, activiste de l’Initiative Suruc, Halit Durdu, Berivan Canpolat, Moustafa Altindag, Mehmet Tamamboga, Halil Uluk, Abdullah Guven, Ishak Gunduz, Ishak Gunduz, Ferhat Unus et Salih Erbekler de la Radio Karacadag, libéré de prison récemment.
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici