La guérilla kurde déclare avoir frappé six bases de l’armée turque

0
788

TURQUIE, Le bureau de presse des forces de défense du peuple (HPG-BIM, branche armée du PKK) a publié une déclaration et annoncé que les guérilleros kurdes avaient frappé six bases militaires de l’Etat turc au Kurdistan du Nord (Bakur) dans la soirée du 9 au 10 novembre.

Selon le communiqué, les guérilleros ont pris pour cible la colline du village de Silor (Süngü) à Bêsosın (Ortaklar) à Şemdinli, le district d’Hakkari, la brigade du Commando de montagne d’Hakkari, la zone centrale de commandement de la 23ème Division, la zone de rassemblement militaire de Cizre et le poste frontière Shehit Mesut dans le district de Silopi à Şırnak

Voici la déclaration de la guérilla kurde :

« L’ennemi a subi de graves revers dans cette campagne révolutionnaire qui s’est déroulée de manière tactique et technique nouvelle. Cependant, l’État fasciste turc a traditionnellement caché les pertes qu’il a subies lors de ces actions simultanées et à grande échelle. Cependant, les autorités turques n’ont pas caché l’incident survenu sur la colline de Silor à Bêsosın et ont donc dû accepter les pertes subies sur cette colline en annonçant les chiffres de 7 soldats tués et de 25 blessés. Selon les informations que nous avons obtenues de nos propres sources, 17 soldats turcs sont morts des suites de cette action, 37 ont été blessés et les séquelles de 9 autres personnes restent inconnues. En examinant les pertes subies par l’armée turque ici, il est certain que les forces turques ont également subi de lourdes pertes.

Cette campagne a été menée à la mémoire de nos camarades en la personne d’Atakan Mahir et de Zeki Şengali, tombés en martyr au cours de la période récente. »

Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici