La CEDH convoque la Turquie pour le meurtre de civils kurdes lors des couvre-feux

0
1072
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) demandera aux autorités turques de témoigner au sujet des violations des droits de l’homme et du meurtre de civils kurdes par l’armée turque lors du couvre-feu imposé dans le district de Cizre de la ville de Şırnak.
 
Les autorités turques ont déclaré un couvre-feu militaire dans la plupart des provinces kurdes à partir d’août 2015. Le dernier couvre-feu à Cizre a duré 79 jours et s’est terminé le 5 mars 2016. La majeure partie du district a été démolie par l’armée turque.
 
Les opérations de sécurité menées par le gouvernement ont touché plus de 30 villes et quartiers et chassé plus de 500 000 civils kurdes de leurs foyers.
 
Près de 189 hommes, femmes et enfants ont été bloqués dans des sous-sols pendant des semaines sans eau, ni nourriture, avant d’être tués par un incendie causé par l’armée turque.
 
La Cour européenne des droits de l’homme a publié sur son site internet une annonce concernant l’audience de Cizre et annoncé que les affaires d’Ömer Elçi et d’Ahmet Tunç, tous deux tués lors du couvre-feu, auraient lieu le 13 novembre à Strasbourg.
 
Elçi et Tunç, ainsi que d’autres civils, ont trouvé la mort dans le sous-sol d’un immeuble en attendant que des soins médicaux parviennent à eux. Les forces de sécurité n’ont pas laissé les ambulances entrer dans la ville.
 
Ramazan Demir, l’avocat de la famille Tunç, a déclaré que le tribunal avait accepté les deux affaires concernant Cizre. La première concernait la légalité du couvre-feu, tandis que la seconde concernait des meurtres de civils.
 
Si la cour décide en faveur des affaires Tunç et Elçi, ce sera une affaire de premier plan pour les autres civils qui ont perdu la vie et le couvre-feu imposé par le gouvernement turc, a déclaré Demir.
 
Le gouvernement turc a déclaré au moins 332 couvre-feux dans les régions kurdes depuis le 16 août 2015, selon un rapport publié en octobre par la Fondation turque des droits de l’homme (TİHV).
 
Le rapport de TİHV a indiqué que Diyarbakır, avec 190 couvre-feux, était la province avec le plus grand nombre de couvre-feux. Le Centre de documentation TİHV a également déclaré que 332 couvre-feux ont été déclarés dans 11 provinces et au moins 50 districts du 16 août 2015 au 1er octobre 2018.
 
Les provinces dans lesquelles des couvre-feux ont été déclarés sont Diyarbakır (190), Mardin (53), Hakkari (23), ırnak (13), Bitlis (18), Muş (7), Bingöl (7), Siirt (7), Siirt (7), Tunceli ( 6), Batman (6) et Elazığ (2).
 
Selon le rapport du TİHV, au moins 1 809 000 personnes ont été touchées par ces couvre-feus.
 
Via SCF 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici