Campagne d’aide pour les réfugiés kurdes à Lavrio

0
89
« A l’occasion d’un convoi solidaire pour le camp de Lavrio en Grèce, Jacques Leleu et Jean-Marc Thérin ont rencontré de nombreux réfugiés ayant fui l’offensive lancée en janvier 2018 par l’armée turque contre la région kurde d’Afrîn, dans le nord de la Syrie. “Kurdes, l’exode d’Afrîn à Lavrio”, documentaire de 30 minutes visionnable sur Youtube, est le fruit de cette rencontre avec celles et ceux qui ont vu, en l’espace de moins de trois mois, leurs villes et villages bombardés, envahis, occupés par l’armée turque et ses supplétifs jihadistes.
 
Jetés par centaines de milliers sur les routes de l’exil, leur nombre est venu grossir la population du camp de Lavrio, qui vivait déjà dans des conditions précaires depuis que le gouvernement grec leur a coupé tout soutien en juillet 2017. De 300 personnes, elle est passée à près de 500, dont 50 enfants en bas âge. Il a fallu trouver en urgence de quoi loger les nouveaux arrivants, alors que le manque de place se faisait déjà cruellement sentir. Les politiques répressives de l’Europe obligent les exilé.e.s à attendre de longs mois avant de pouvoir rejoindre leur pays de destination.
 
Pour lutter contre les lois anti-immigration adoptées par les pays européens les plus riches qui ferment leurs frontières, et dénoncer la répression subie par le peuple kurde dans les états-nations où il vit, un nouveau convoi solidaire sera organisé courant octobre. Il réunira des militant-e-s de l’Union Syndicale Solidaires et de la CGT, et vise à apporter un soutien matériel, financier et surtout politique.
 
Le convoi a besoin de dons matériels : couches, nourriture pour bébé, couverture, plaques chauffantes, chauffages portatifs, électroménager – mais pas de vêtements. Les dons financiers permettront d’acheter sur place de la nourriture, et notamment du lait et des pots pour bébé, ainsi que des couches. Ils contribueront aussi à donner un coup de pouce à l’économie locale. Les dons de médicaments sont possibles à condition qu’ils ne soient pas périmés. Ils seront donnés à un dispensaire auto-géré des militant-e-s grec.que.s. Pour faire un don ou demander des informations, nous vous invitons à joindre le Convoi solidaire via sa page facebook. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici