Les pratiques des occupants à l’encontre des femmes d’Afrin contraires aux valeurs humaines

0
473
ROJAVA – QAMISHLO – Les femmes de la région d’al-Jazeera ont dénoncé les violations commises contre les femmes d’Afrin par l’armée d’occupation turque et ses mercenaires, et ont appelé toutes les organisations internationales et de défense des droits de l’Homme à rompre le silence et à dénoncer les pratiques immorales de la Turquie.
 
L’armée d’occupation turque et ses mercenaires continuent leurs violations contre les civils d’Afrin comme le vol et le pillage de biens appartenant à des citoyens, l’enlèvement d’enfants et d’hommes et la demande de rançon auprès de leurs familles, ces pratiques sont récemment entrées dans une nouvelle phase : l’enlèvement, le viol, la torture et le meurtre de femmes.
 
Le 23 août, la Brigade de mercenaires turcs, dite Brigade du sultan Mourad, a procédé à l’enlèvement d’Aisha Abdel Naser, une jeune femmes de 20 ans, dans le quartier al-Mahmoudia al-Zaidia, la libérant après avoir reçu une rançon de sa famille de 5 millions de lires syriennes.
 
Le 22 août, un clip vidéo sur les sites de réseautage social a été publié pour une jeune femme, Israa Yusuf Khalil, 19 ans, raconte son histoire, pleure pour ce qui s’est passé, et comment elle a été violée par le commandant de la brigade du sultan Suleiman Shah, Abu Amsha, mercenaire de l’occupation turque, par la force des armes et exposée à la menace directe à Afrin.
 
Membre du Conseil législatif de la région d’al-Jazeera, Hadia Ali dénonce les violations commises par l’armée d’occupation turque contre la femme à Afrin, que ce soit contre les indigènes ou ceux qui se sont installés à Afrin après l’occupation turque.
 
Les femmes devraient s’unir pour libérer Afrin le plus vite possible
 
Khansa al-Hamoud, chef du Bureau de la femme arabe au sein de l’organisme national arabe, a dénoncé les pratiques immorales de l’armée d’occupation turque et de ses mercenaires contre les femmes à Afrin.
 
Khansa a appelé toutes les femmes à s’unir et à résister contre l’armée d’occupation turque et ses mercenaires pour libérer à Afrin dès que possible.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici