Feux de forêts en Turquie : Profits à l’Ouest, arme de guerre à l’Est

0
732
TURQUIE – Les forces de l’État turc brûlent des forêts en Turquie et au Kurdistan depuis des années. Alors qu’il s’agit de profits dans l’ouest de la Turquie, c’est une tactique de guerre dans les régions kurde de l’est.
 
Au Kurdistan, les feux de forêt ont été utilisés pour la première fois en 1925 pour la contre-insurrection. À cette époque, il s’agissait de la répression de la rébellion kurde du Sheik Saîd. Cette tactique a été poursuivie pendant la période du génocide de Dersim avec le plan de réforme oriental. Surtout depuis les années 90 jusqu’à aujourd’hui, les forêts du Kurdistan sont systématiquement incendiées par l’Etat turc.
 
Presque tous les jours, des incendies de forêts ont été signalés dans les villes du Kurdistan. Les incendies de forêt ont commencé cet été à Licê et Genç à Amed et Bingöl, suivis des zones de Cûdî, Gabar, Herekol et Besta à Şırnak. Les forces de l’État turc déclenchent délibérément des feux de forêt pour protéger leurs bases militaires.
 
« L’habitat est détruit »
 
Necdet Sezgin, membre de la Plate-forme de protection de l’environnement de Hewsel, a parlé à ANF des récents feux de forêt au Kurdistan. Sezgin a déclaré : « Comme tous les étés, les forêts brûlent en Turquie et au Kurdistan, avec ces incendies, différents problèmes sont apparus et les incendies de forêts se sont produits comme par accident. »
 
Selon Sezgin, dans l’ouest de la Turquie, il s’agit d’ouvrir des zones d’extraction à but lucratif et l’industrie du tourisme et déclare : « Dans notre région, ces incendies sont déclenchés pour des raisons de sécurité. Pendant de nombreuses années, l’habitat de cette région a été détruit. »
 
« Nous sommes empêchés de respirer »
 
Sezgin décrit les forêts comme des habitats : « Dans les lois de la République de Turquie, la forêt et la qualité d’une terre boisée sont décrites par la présence d’espèces d’arbres naturelles et leur utilisation consciente. Dans ce sens, chaque forêt est un habitat pour nous, et nous devons lutter contre l’anéantissement, pour quelque raison que ce soit, de ces zones vitales. En tant qu’association de protection de l’environnement, nous réaffirmons clairement notre position contre ces feux de forêt. »
 
« L’objectif est de créer des zones d’extraction des profits dans l’Ouest »
 
Sezgin a également fait référence aux incendies de forêt dans les régions de Marmara, de la mer Egée et de la Méditerranée, déclarant : « La raison principale de ces incendies est la recherche de ressources naturelles ou la construction de centres touristiques pour créer des zones de reconstruction et d’emploi. Les incendies de forêt dans l’ouest de la Turquie ne sont pas étudiés, il existe un véritable système d’impunité dans ce contexte et cette impunité entraîne plus de feux de forêts. »
 
« Les auteurs sont connus »
 
Sezgin a conclu : « Il est clair que les zones forestières abritent un écosystème qui fournit un habitat non seulement aux humains, mais à tous les êtres vivants. Nous poursuivrons nos efforts pour protéger l’habitat de tous les organismes vivants. Nous savons que les forêts sont bien connues et que nous battons pour éteindre les feux de forêt et que l’État et la société s’efforcent d’éteindre les incendies. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici