20% de femmes parmi les candidats aux élections législatives turques

0
545

TURQUIE – Le conseil électorale turc (YSK) a annoncé le pourcentage de femmes-hommes parmi les candidats aux élections législatives turques du 24 juin. Il y a 996 femmes pour 3 855 hommes. Le HDP est en tête avec 38% de femmes parmi ses candidats. 

 
Le Conseil électoral turc a annoncé la répartition des candidats par sexe pour les élections du 24 juin. Le parti qui a désigné le plus grand nombre de femmes parlementaires est le HDP, suivi du Parti İYİ, Parti Vatan, CHP, AKP, MHP, Parti Félicitée et HÜDA-PAR.
 
Le Conseil suprême des élections (YSK) a annoncé la distribution des candidats aux élections du 24 juin selon le sexe.
 
Selon les données de l’YSK, les femmes représentent 20,5% des 4 851 candidats.
 
Le Parti démocratique des peuples (HDP) est le parti qui a présenté le plus grand nombre de femmes candidates avec 38%, suivi par le parti İYİ avec 26,5%; Parti Vatan avec 24%; Parti populaire républicain (CHP) 22,6%, Le Parti AKP d’Erogan avec 12,6%, le Parti MHP avec 11,6%, le Parti de la Félicité avec 11,6% et HÜDA-PAR avec 7,5%.
 
Sur les 68 candidats indépendants, les femmes représentent 16% des candidats.

Il est important que les statistiques de genre soient conservées

 
Parlant à bianet, la sociologue Nükhet Sirman a déclaré que c’est une première étape importante pour l’YSK de prendre en compte la distribution des sexes pour les candidats au parlement afin de comprendre la sociologie de la société. Elle a continué :
 
« Garder des statistiques de genre est très important en termes d’avoir une image de la société. C’est particulièrement important en Turquie où le genre n’est pas pris en compte pour mesurer la discrimination.
 
Le genre n’était pas considéré comme une catégorie sociologique significative. Cependant, les conditions de vie des gens, (…) le statut et même les rêves peuvent changer de génération en génération.
 
Mais ces statistiques doivent impliquer des catégories plus significatives pour avoir une meilleure compréhension de la société, sinon négliger les différences de la société signifie assimiler tout le monde à des identités normatives ».
 
C’est une première étape importante pour le YSK de prendre en compte la distribution des genres en ce qui concerne les candidats aux postes de député. Nous espérons que plus de catégories seront produites et cela sera fait dans les statistiques dans différents domaines ».
 
3 855 hommes, 996 femmes
 
Selon la liste finale, seulement 4,9 des femmes ont été nominées en première place sur la liste des candidat-e-s.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici