Insurrection de kolbars & kasibkars : Bane résiste depuis 26 jours

0
874

ROJHELAT – BANÊ – L’insurrection lancée par les kolbars et les kasibkars kurdes contre l’interdiction du commerce frontalier entre le Kurdistan Est et Kurdistan Sud par le régime iranien se poursuit depuis 26 jours dans la province de Banê.

Les kolbars (colporteur de marchandise) et les kasibkars (les gens engagés dans le commerce frontalier) kurdes se sont soulevés contre l’interdiction du commerce frontalier il y a un mois.
 
Cette insurrection a commencé à Ciwanr et à Banê et s’est rapidement propagée aux autres provinces. Mariqan, Saqiz, Sardasht et Piranshahr ont rejoint l’insurrection. Les manifestations ont été marquées par des boycotts et des grèves et ont fait l’objet de menaces et d’intenses pressions de la part du régime. Des arrestations et détentions ont commencé. Dans de nombreuses provinces, les manifestations ont dû être interrompues en raison de la pression du régime, mais elles continuent sans relâche à Banê depuis 26 jours, car les promesses du régime n’ont pas été tenues.
 
Les forces du régime iranien ont promis qu’elles ouvriraient les frontières, mais ces promesses n’ont pas encore été tenues. Les travailleurs de Banê, dont le seul moyen de gagner sa vie est le commerce frontalier, ne quittent pas les rues. Les travailleurs sont soumis à des pressions et des attaques à chaque manifestation, et il y a beaucoup de détentions.
 
Les travailleurs qui manifestent encore à Banê et ceux qui les soutiennent sont menacés par l’Unité de renseignement iranienne (Itlaat). Les forces du régime exigent la fin du boycott. Malgré les promesses faites, les kolbars et les kasibkars sont abattus aux frontières.

Source

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici