Assad : Tout soldat turc sur le sol syrien représente l’occupation

0
1296

SYRIE – Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré que le président turc Erdogan a soutenu les terroristes depuis le début de la guerre [en oubliant de citer la complicité du president russe Poutine avec Erdogan dans l’nvasion d’Afrin entre autre…]

 
Dans un entretien exclusif avec Kathimerini, le président syrien Bachar al-Assad a nié que l’armée syrienne ait utilisé des armes chimiques contre des civils, tout en visant le président turc Erdogan et le président américain Trump.
 
Assad a accusé Erdogan d’être affilié au mouvement islamiste des Frères musulmans et a qualifié les troupes turques de «terroristes» de leur intervention à Afrin.
(…)
Parlant de l’invasion d’Afrin par la Turquie, Assad a déclaré :
 
« Tout d’abord, c’est une agression, c’est une occupation. Tout soldat turc sur le sol syrien représente l’occupation. Cela ne veut pas dire que les Turcs sont nos ennemis. Il y a quelques jours à peine, une délégation politique de Turquie nous a rendu visite. Nous devons faire la distinction entre les Turcs en général et Erdogan. Erdogan est affilié aux Frères musulmans. Il n’est peut-être pas organisé, mais son affiliation va dans le sens de cette idéologie, je l’appelle cette idéologie sombre. Et pour lui, parce que, comme l’Occident, lorsque les terroristes ont perdu le contrôle de différentes régions, et qu’en fait, ils ne pouvaient pas mettre en œuvre l’agenda de la Turquie, de l’Occident, du Qatar ou de l’Arabie saoudite, quelqu’un a dû s’en mêler. C’est là que l’Occident est intervenu à travers les récentes attaques contre la Syrie, et c’est là qu’Erdogan a été chargé par l’Occident, principalement les États-Unis, d’intervenir, pour compliquer la situation. Encore une fois parce que sans cette ingérence, la situation aurait été résolue beaucoup plus rapidement. Donc, il ne s’agit pas de relations personnelles. La question centrale des Frères musulmans partout dans le monde est d’utiliser l’Islam pour prendre le contrôle du gouvernement de votre pays, et de créer de multiples gouvernements avec ce type de relations, comme un réseau de Frères musulmans, dans le monde entier ».
 
Interrogé sur la réponse du régime syrien au président turc Erdoğan qui a déclaré qu’il commanderait une autre incursion en Syrie lors d’un rassemblement de la campagne électorale cette semaine, le président syrien a déclaré :
 
« En fait, Erdogan a soutenu les terroristes depuis le début de la guerre, mais à l’époque, il pouvait se cacher derrière des mots comme « protéger le peuple syrien », « soutenir le peuple syrien », « soutenir les réfugiés », « nous sommes contre les massacres », et ainsi de suite. Il a pu apparaître en tant que président humanitaire (…). Maintenant, à cause de ces circonstances, il doit enlever le masque et se montrer comme l’agresseur, et c’est la bonne chose. Donc, il n’y a pas de grande différence entre le chef du régime turc qui envoie ses troupes en Syrie et qui soutient les terroristes ; c’est ses proxy. Donc, nous avons combattu son armée pendant sept ans. La différence entre maintenant et alors est l’apparence; le noyau est le même. À l’époque, nous ne pouvions pas parler d’occupation – nous pouvions parler de soutien aux terroristes – mais cette fois nous pouvons parler d’occupation, ce qui est l’annonce d’Erdogan qu’il viole maintenant le droit international, et cela pourrait être la bonne partie de son annonce. » 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici