Appel à l’action contre l’exécution du prisonnier kurde Ramin Hossein Panahi

0
1244
Le KNK a lancé un appel à l’action pour le prisonnier kurde Ramin Hossein Panahi qui a été condamné à mort par le régime iranien.
 
Le Conseil National du Kurdistan (KNK) a publié une déclaration écrite et a demandé au régime iranien d’arrêter d’infliger des peines de mort.
 
La déclaration KNK qui comprend des informations sur la situation de Ramin Hossein Panahi est la suivante :
 
« Le 23 juin 2017, trois combattants de la liberté, Sebah Huseyn Panahi , Hamid Seyf et Behzad Nûrî ont été assassinés lors d’une attaque du régime iranien et leurs corps n’ont pas été remis à leurs familles. Ramin Hossein Panahi a été capturé en etant blessé. Pendant un moment, il n’y avait aucune information sur lui. Plus tard, il a été révélé qu’il avait été torturé et mis sous pression par le régime iranien.
 
Le régime dictatorial en Iran continue dans tous les sens son invasion et ses pratiques oppressives, notamment au Kurdistan depuis 40 ans. Alors que le traitement inhumain continue avec des peines de mort, ils refusent même de livrer les corps [des combattants exécutés],à leurs familles.
Aujourd’hui, la plus grande population dans les donjons iraniens sont les Kurdes qui défendent la démocratie. Le public mondial le sait très bien.
Le 25 février 2018, Ramîn Huseyn Penahî a été condamné à mort. Le régime iranien doit mettre fin à l’oppression et à la tyrannie. Tous les politiciens en Iran devraient prendre la parole pour empêcher les exécutions et prendre des mesures. »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici