L’Autriche n’autorisera pas de rassemblements pour la campagne électorale turque

0
599

AUTRICHE – VIENNE – Le gouvernement autrichien a annoncé qu’il n’autorisera pas de rassemblements pour la campagne électorale turque après l’annonce d’élections anticipées en Turquie pour le mois de juin.

Les élections prévues en Turquie en novembre 2019 se tiendront finalement le 24 juin, dans le cadre d’une alliance entre les partis AKP au pouvoir et le MHP de l’extrême-droite. La crise que la Turquie a vécue avec les Etats occidentaux lors du référendum constitutionnel turc d’avril 2017, est en train de renaître avec  l’annonce d’élections anticipées en Turquie pour le mois de juin.

Pendant la campagne référendaire, de nombreux États européens, dont l’Autriche, les Pays-Bas et l’Allemagne, n’ont pas permis au régime Erdoğan de diffuser sa propagande électorale sur leur territoire. Tandis que les Pays-Bas déportaient une ministre turque, Erdoğan accusait le gouvernement berlinois de « nazisme » après que l’Allemagne ait interdit les rassemblements électoraux dans leur pays.

Alors que l’on s’interroge sur l’attitude des États occidentaux pendant cette campagne électorale, la première déclaration officielle est venue d’Autriche.

Le Premier ministre autrichien Sebastian Kurz a déclaré à la radio ORF que « Le gouvernement turc tente depuis des années de profiter des citoyens d’origine turque en Europe.  La campagne électorale turque n’est pas la bienvenue en Autriche. C’est pourquoi nous ne la permettrons pas. »

Le gouvernement autrichien possède des autorités élargies pour intervenir durant les campagnes électorales étrangères dans le pays.

Article d’origine : https://anfenglishmobile.com/news/austria-won-t-allow-erdogan-rallies-for-election-campaign-26216

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici