Des photos de la torture à Afrin

0
796

AFRIN – Il y a quelques jours, la maison d’Ali Ibrahim, qui vit dans le village de Nisriye (Cindiris) a été attaquée par les jihadistes de l’armée syrienne libre (ASL), alliée de l’armée turque. Ibrahim, qui n’était pas chez lui au moment du raid, été arrêté par des membres de la ASL dans le centre-ville et a été torturé. 

Des récits d’horreur et de violence continuent de sortir d’Afrin. Les civils qui sont restés dans le canton d’Afrin sont victimes d’extorsion, de vol, d’enlèvement, de torture et d’assassinats.

L’Agence de Mésopotamie (MA) a reçu des photos de la torture infligée à Ibrahim par l’ASL. Des traces de torture sont visibles dans le dos et les pieds d’Ali Ibrahim.

Source

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici