Elle va en prison avec son bébé pour avoir dit « les enfants ne doivent pas mourir »

0
6251

TURQUIE, DIYARBAKIR – L’enseignante Ayşe Çelik, qui a été condamnée à une peine de prison d’un et trois mois pour avoir dit «Ne laissez pas les enfants mourir» dans une émission de télévision turque, entre en prison aujourd’hui avec son bébé de six mois.

Un tribunal turc a approuvé la condamnation à un an et trois mois de prison d’Ayşe Çelik pour avoir téléphoné à un programme télévisé appelé « Beyaz Show » et avoir parlé des blocus armés imposés dans les villes kurdes et déclaré : « Ne laissez pas les enfants mourir ».

Ayşe Celik et sa fille de 6 mois sont entrain d’être incarcérées dans la prison fermée de type E de Diyarbakır. Celik et son bébé ont été accompagnées jusqu’à la prison par des élues femmes du parti HDP.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici