Appel urgent pour les réfugiés d’Afrin à Shehba : début de l’épidémie de la tuberculose

0
762

ROJAVA – SHEHBA – L’épidémie de tuberculose a commencé à apparaître parmi les centaines de milliers d’habitants d’Afrin, qui ont été forcés de se réfugier dans le canton de Shehba. Les autorités du canton demandent une intervention d’urgence et un soutien.

 

Alors que l’attaque lancée par la Turquie et ses jihadistes contre Afrin le 20 janvier est entrée dans son troisième mois, les organisations humanitaires internationales continuent de garder le silence. Mezopotamya News Agency (MA) rapporte que l’épidémie de tuberculose a commencé à apparaître dans le camp de Berwedan, à Fafin, district de Shehba, avec le soutien des autorités du canton et n’a pas d’aide et que les conditions de santé rendent la vie difficile.
 
Heyva Sor a Kurd (Croissant-Rouge kurde) Le coprésident du canton d’Afrin, Rîm Qirmo, et le docteur Ebd El Qadêr Hisko, qui travaille dans le camp, ont déclaré que « l’épidémie de tuberculose a commencé à s’étendre aux villages de Shehba et qu’environ 20 personnes dans les villages sont atteints de tuberculose active. « La situation s’aggravera si leurs besoins en soins de santé n’ont pas été satisfaits. Au moins 20 personnes vivent dans une tente. Et beaucoup de gens doivent rester dehors. Ils n’ont pas de nourriture propre et suffisante. Nous appelons à une réponse d’urgence et un soutien.
 
Nous avons déterminé 20 personnes atteintes de tuberculose active. Nous avons 120 patients à Afrin. Leurs médicaments ont été fournis et la maladie était sous contrôle. Mais nous avons perdu notre équipement et les médicaments ont été anéantis après les attaques contre Afrin, en particulier à l’hôpital Avrîn. Nous ne pouvons plus contrôler la maladie. Nous avons besoin d’un hôpital général. Heyva Sor et l’hôpital Avrîn ont construit huit points de santé dans le canton de Shehba, mais ils sont insuffisants pour faire face à la maladie grave comme la tuberculose.« 

 

source : http://jinnews6.com/en/ALL-NEWS/content/view/81568

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici