« Le PKK ne doit pas figurer sur la liste des organisations terroristes »

0
589

Le procès intenté devant la Cour de justice européenne, exigeant le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes de l’UE, s’est tenu ce lundi 16 avril à Luxembourg.

 

Le jury a déclaré que le PKK n’avait pas commis d’attaques terroristes ces 10 dernières années et a demandé « pourquoi vous insistez pour le maintenir sur la liste des organisations terroristes ? »

La France, le Royaume-uni et l’état turc étaient présents au procès en tant que partie adverse et ont affirmé que la guérilla kurde continuait ses actions terroristes.

 

Les avocats représentant la partie kurde ont déclaré que la cession s’est déroulée positivement et qu’il y avait des chances que le PKK soit sorti de la liste des organisations terroristes.

 

Le tribunal doit annoncer son verdict d’ici septembre ou octobre prochain et les parties ont le droit d’interjeter l’appel. Les avocats représentant les responsables du PKK seront présents à la réunion.

 

Le PKK figure sur la liste des organisations terroristes de l’UE depuis 2002. Agissant au nom des dirigeants du PKK Murat Karayılan et Duran Kalkan, le cabinet d’avocats Prakken d’Oliveira aux Pays-Bas a présenté un dossier il y a six mois lors de la rédaction de la nouvelle liste, puis le dossier a été transmis à la Cour de justice européenne.

 

plus de détails à venir

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici