Le maire de Genève appelle au boycott du tourisme en Turquie

0
787

GENEVE – Le maire de Genève, Rémy Pagani, a appelé les Européens et les Suisses à boycotter le tourisme en Turquie : « Ne vous rendez pas complice de la guerre en passant des vacances en Turquie ».

Remarquant que le boycott du tourisme en Turquie est l’un des moyens les plus influents pour arrêter le régime Erdoğan qui fortifie sa dictature, Pagani a appelé les peuples européen et suisse à boycotter le tourisme en Turquie.

Nous ne pouvons pas rester silencieux sur la guerre contre les Kurdes
« Nous ne pouvons pas rester silencieux devant la guerre turque contre le peuple kurde à l’extérieur de ses frontières, et encore moins à l’intérieur du pays« , a déclaré M. Pagani, regrettant qu’aucune sanction économique n’ait été imposée à la Turquie jusqu’à présent.

M. Pagani a déclaré qu’il était inacceptable que l’Europe non seulement s’abstienne d’imposer une sanction économique à la Turquie, mais qu’elle continue également de donner de l’argent à Erdoğan. « Je vois cette situation dégoûtante et alarmante« , a-t-il ajouté.

Le tourisme en Turquie doit être boycotté

Soulignant qu’il était inévitable de boycotter le tourisme en Turquie afin de ne pas laisser le régime Erdoğan s’empoisonner, M. Pagani a déclaré que les politiciens et les maires européens devraient avertir leurs citoyens et leur dire de boycotter le tourisme turc.

Rappelant le précédent boycott du tourisme en Israël par les peuples européens, Pagani a poursuivi : « L’attitude manifestée contre Israël était positive et a produit un effet. Le tourisme turc devrait être boycotté de la même manière et avec la même conscience aujourd’hui. Les citoyens européens ne devraient pas attendre que leurs États imposent des sanctions économiques à la Turquie, mais commencer à boycotter l’État turc. L’économie turque ne devrait pas être soutenue par des vacances et d’autres moyens. »

Aller en Turquie, c’est soutenir la guerre

Appelant les peuples suisse et européen à ne pas se rendre en Turquie, M. Pagani a déclaré : « Rappelons-nous qu’aller en Turquie pour quelque raison que ce soit ou soutenir cet Etat économiquement d’une autre manière signifie être partie prenante dans la guerre contre les Kurdes. Soutenir l’économie d’Erdoğan aura un impact sur le régime et signifie soutenir les Kurdes de Rojava qui sont reconnus sur la scène internationale ».

Article d’origine : https://anfenglishmobile.com/news/mayor-of-geneva-calls-for-a-boycott-of-turkish-tourism-26133

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici