La Turquie envoie d’autres factions de ses jihadistes à Afrin

0
703
AFRIN – Plusieurs membres de jihadistes de la Ghouta orientale ont été envoyés à Afrin par l’occupation turque dans le cadre de ses efforts pour changer la démographie de la région.
 
L’occupation turque et ses gangs vont encore changer la démographie de la Syrie du Nord dans leur quête du soi-disant «croissant sunnite» qui s’étend à certaines villes de la côte syrienne.
 

Selon des sources locales dans la ville d’Al-Bab, l’occupation turque a formé plusieurs autres petits bataillons dans la ville d’al-Bab et les a envoyés à Afrin pour tenter de liquider certains des bataillons mercenaires qui ont coopéré avec elle dans l’occupation d’Afrin.
 
Les sources ont noté que les mercenaires qui sont présents dans la ville d’al-Bab sont seulement les mercenaires du groupe « Sultan Murad » qui regnent dans la ville après qu’elle soit devenue une semi-province de Turquie.
 
Les sources ont souligné que les membres du « conseil local » formé par l’occupation turque ont été remplacés par ceux qui arrivent d’al-Bab d’Homs et d’autres régions qui sont directement liés aux dirigeants turcs d’invasion.
 
Les sources ont souligné que les villes de Jarablus et al-Bab n’acceptaient pas l’entrée des mercenaires d’Al-Gauta et de leurs familles dans les deux villes, forçant l’occupation turque à envoyer les mercenaires à Afrin et à loger leurs familles dans les camps.
 
Les sources ont souligné que, dans ses efforts constants pour changer la démographie de la région, l’occupation turque a installé les familles des mercenaires qui sont restés dans la ville d’al-Bab dans l’un des villages kurdes après l’expulsion de ses habitants qui est situé à environ 10 km au sud de la ville d’al-Bab.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici