« Craignez nous les femmes », projection à Moscou

0
267

Le 8 avril 2018, une projection du film « Fear Us Women » (« Craignez-nous les femmes ») organisée par des anarchistes eu lieu dans une librairie de Moscou . Une session de question/réponses a également pris place après le film.

La librairie de Moscou « Falanster » a organisé une projection du film « Craignez nous les femmes » le 8 avril pour soutenir Afrin et la résistance kurde. De nombreuses personnes de différentes villes de Russie et même de différents pays du monde se sont rassemblées dimanche soir pour regarder et discuter du film et pour soulever la question de la situation actuelle des femmes dans la ville d’Afrin occupée.

Le film dirigé par Hanna Bohman, combattante internationaliste canadienne des Unités de Protection des Femmes (YPJ), montre le fonctionnement interne des unités qui ont vaincu les troupes de la société patriarcale voulue par l’EI.

Synopsis du film depuis le site officiel:

« Fear Us Women est un regard très intime des braves soldats combattant l’une des menaces les plus dangereuses de la planète. Le titre du film vient d’un tatouage arabe sur le bras de Hanna : « Craignez les femmes des ennemis de l’humanité, celui qui mourra par nos mains brûlera dans l’enfer pour toujours. »

Maintenant, la Turquie, la deuxième plus grande armée de l’OTAN, et ses alliés djihadistes de l’EI et d’autres gangs, occupent le canton autonome kurde d’Afrin après avoir lancé une attaque frontale contre cette dernière.

Il continue d’y avoir des rapports troublants faisant état d’enlèvements massifs et d’un modèle terrifiant et systématique d’abus sexuel par l’armée turque et ses alliés. Des milliers de femmes d’Afrin ont été traitées de la manière la plus méprisable et humiliante en totale violation massive des droits de l’homme. Ces activités se déroulent sous les yeux de la communauté internationale. L’Etat turc et ses alliés djihadistes déploient un féminicide et un génocide qui ont débuté avec la permission de la Russie. Il faut rappeler que la Russie a replié ses forces d’Afrin un jour avant l’invasion turque.

La discussion a également porté sur les aspects et les conséquences possibles des déclarations de Donald Trump sur le retrait des troupes américaines du Moyen-Orient.

Au cours du débat après la projection du film, les questions suivantes ont été discutées: quels mécanismes et outils pour l’évaluation interne régulière de l’émancipation des femmes existent et d’où vient-elle réellement ? La « Jineolojî » (« la science des femmes ») est la nouvelle forme de féminisme basée sur l’égalité des sexes et la réalisation de cette égalité entre les femmes et les hommes à travers la pratique. Le terme a été inventé par Abdullah Öcalan. Le leader kurde a souvent suggéré que le niveau de liberté de la femme détermine le niveau de liberté de la société. L’exemple des YPJ illustre la mise en œuvre de l’émancipation des femmes au Moyen-Orient et dans le monde entier.

La résistance kurde est profondément ancrée dans le cœur de nombreuses personnes dans le monde entier. Parce qu’elle représente la force de tout le peuple kurde, des héroïnes et héros des YPJ et YPG, un zèle inhérent à la liberté et la lutte contre toutes sortes de formes d’oppression, la lutte des femmes rebelles et libérées.

Source : https://anfenglishmobile.com/women/fear-us-women-film-screening-in-moscow-26070

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici