Habitants d’Afrin : « Notre camp est notre deuxième terrain de lutte »

0
421

 

AFRIN – ROJAVA –  « Notre résistance ne s’arrêtera pas tant qu’Afrin ne sera pas débarrassée de tous les envahisseurs et que nous ne retournerons pas librement dans nos oliveraies« .

Les populations d’Afrin qui ont dû fuir à Shehba en raison des attaques génocidaires de l’État turc et de leurs alliés Al Qaeda, Daesh et Al Nusra contre Afrin se sont installées à Kampa Berxwedanê, le camp Berxwedanê (« Résistance »), et continuent leur vie, dans des conditions très dures.

La seule chose que les personnes déplacées veulent, c’est de retourner à Afrin immédiatement. Ils savent que les conditions de vie font partie de la résistance, et lorsqu’on leur demande comment ils vont, ils répondent « la résistance continue ».

La résistance à Afrin est le sujet principal de la vie dans le camp.
Tous les résidents à qui nous avons parlé et que nous avons vus nous disent : « Nous sommes préparés à toutes sortes de difficultés dans la vie, il n’est pas nécessaire que ce soit dans ce camp, mais notre seul but est d’éliminer Afrin des envahisseurs et de retourner sur nos terres. Kampa Berxwedanê sera notre terrain de résistance jusqu’à la victoire »

Article d’origine : https://anfenglishmobile.com/rojava/people-of-afrin-our-camp-is-our-second-struggle-grounds-26027

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici