Un Italien revenu d’Afrin, « un enfer »

0
591

Un combattant italien des forces kurdes YPG à Afrin, revenu dans son pays, parle de l’enfer syrien où des meurtres, des destructions (entre autre d’un temple de plus de 7 000 ans), la torture, les violences, le viol – même des fillettes de 13-14 ans sont innombrables.

Concernant les armes chimiques utilisées à Ghouta, il a déclaré que ce genre d’actes étaient monnaie courante en Syrie.

Article d’origine : http://www.ansa.it/sito/notizie/mondo/europa/2018/04/09/italiano-torna-da-afrin-un-inferno_9e34ba1d-1d72-4afa-9736-7e626d7b4926.html

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici