AccueilEuropeFranceLes Kurdes de nouveau attaqués par des "Loups Gris" à Lyon

Les Kurdes de nouveau attaqués par des « Loups Gris » à Lyon

PARIS – Lors de votes des ressortissants turcs résidant à l’étranger pour les élections turques, les sbires du président turc Erdogan ont commis plusieurs attaques visant les Kurdes, dont le dernier en date à Lyon du 9 mai a fait quatre blessés. Il y a 2 ans déjà, le 3 avril 2012, une vingtaine de Turcs cagoulés avaient attaqué le centre culturel kurde à la Maison de la Mésopotamie avec des barres de fer cassant tout sur leur passage et blessant grièvement 4 jeunes Kurdes qui se trouvaient dans les locaux. Le Conseil Démocratique Kurde en France (CDK-F) condamne les attaques répétées des fascistes turcs sur le sol français et demande « justice et protection » dans le communiqué ci-dessous.

Violences des Loups Gris à Lyon: le CDK-F Réclame Justice et Protection

Le Conseil Démocratique Kurde en France (CDK-F) exprime sa plus vive indignation et condamne avec la plus grande fermeté les actes de violence commis par des membres des Loups Gris à Lyon le 9 mai 2023, à l’encontre des assesseurs et représentants du Parti de la Gauche Verte (YSP).

Depuis l’ouverture en France des bureaux de vote dans le cadre de élections présidentielles et législatives turques, de nombreux incidents ont éclaté, notamment à Marseille, des violences sur lesquelles le CDK-F n’a pas voulu communiquer jusqu’à présent afin de ne pas exacerber les tensions.

Nous dénonçons par ailleurs l’installation à Lyon des bureaux de vote dans les locaux de l’Union des affaires culturelles turco-islamique (DITIB), une organisation religieuse sous le contrôle du gouvernement turc. Il s’agit là d’une atteinte à la sécurité des élections et à leur caractère démocratique.

Dans le contexte des élections en Turquie, nous demandons instamment aux autorités françaises d’assurer la protection des associations et des membres de la communauté kurde en France. Si le régime d’Erdogan venait à perdre ces élections, nous redoutons que nos associations soient la cible de représailles de la part des Loups Gris et des cellules dormantes des organisations contrôlées par la Turquie en France.

Nous appelons les autorités à agir rapidement pour mettre fin à ces agressions et traduire les responsables en justice.

Nous exhortons l’ensemble des forces politiques, syndicales et associatives ainsi que le gouvernement français à condamner sans équivoque ces attaques perpétrées par les Loups Gris à Lyon et ailleurs en France, qui portent atteinte à la démocratie et à la paix sociale.

Nous réitérons notre engagement à défendre les droits et la sécurité de la communauté kurde en France et notre détermination à ne pas céder face aux tentatives d’intimidation et aux actes de violence.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici