AccueilEuropeAllemagneKON-MED: Accueillons le criminel de guerre comme il le mérite

KON-MED: Accueillons le criminel de guerre comme il le mérite

L’organisation faîtière kurde en Allemagne, KON-MED appelle à manifester contre la visite d’Erdoğan à Berlin le 27 janvier, ajoutant qu’il devrait être jugé pour les crimes de guerre qu’il a commis au lieu de venir en visite officielle.

Une manifestation à grande échelle est prévue pour la prochaine visite du chef du régime turc Erdoğan à Berlin. La plus grande organisation faîtière kurde d’Allemagne appelle à manifester et déclare : « Descendons dans la rue par dizaines de milliers en tant que peuple kurde et leurs amis en ce jour. Cela est également un signe de la collaboration du gouvernement fédéral avec le gouvernement fasciste de Turquie : « Montrons que nous n’acceptons pas ces sales affaires ».

« Il devrait être jugé et ne pas venir en visite d’Etat »

L’association considère la visite d’Erdoğan comme faisant partie de sa politique de guerre. Faisant référence aux crimes de guerre perpétrés par l’armée turque dans toutes les régions du Kurdistan et aux meurtres à Paris, KON-MED avertit que l’État turc cherche à obtenir un soutien diplomatique supplémentaire pour la guerre contre le peuple kurde : « Il est absolument inacceptable qu’un tel dictateur, qui commet constamment de plus en plus de crimes et devrait en fait être traduit devant des tribunaux internationaux, vienne à Berlin pour demander de l’aide. Ce silence face à une Turquie où le fascisme est l’idéologie d’Etat renforce la main d’Erdoğan. De cette façon, il obtient à chaque fois un nouveau soutien pour sa sale politique. Il n’y a rien qu’il ne ferait pour empêcher le peuple kurde d’avancer. »

« Erdoğan mène une politique de terreur contre la communauté kurde en Europe »

L’association annonce des manifestations massives : « Nous, le peuple kurde et ses amis, serons là ce jour-là. Le fait que l’État allemand soit un partenaire dans cette sale guerre inquiète profondément le peuple kurde ainsi que le public en Allemagne. Alors qu’Erdoğan mène une guerre au Kurdistan, il poursuit également une politique d’agression et de terreur contre la communauté kurde en Europe, et malheureusement il le fait avec les États européens. Les politiciens lors d’un événement à Neuss ont expliqué à KON-MED que ce discours a eu lieu sur les instructions d’Erdoğan. »

« C’est une contradiction de parler de démocratie et de rencontrer un tueur en série »

En ce sens, l’association voit l’Allemagne à la croisée des chemins : « L’Allemagne doit mettre fin à ses sales relations avec l’Etat turc. C’est une grande contradiction de parler de démocratie et de libertés et de rencontrer et de soutenir un meurtrier de masse. La démocratie et les libertés sont trop précieuses pour être sacrifiées à ces sales relations. Erdoğan exhortera clairement l’Allemagne à devenir hostile aux Kurdes. Il demandera un soutien pour la guerre qu’il mène au Kurdistan tout en appelant à la criminalisation de la population kurde vivant en Allemagne. C’est exactement ce que l’attitude de l’État allemand a été jusqu’à aujourd’hui. »

« Saluons le criminel de guerre comme il le mérite »

KON-MED appelle : « Protestons là en ce jour par dizaines de milliers en tant que peuple kurde et leurs amis. Montrons que nous n’acceptons pas leurs relations sales. Saluons un criminel de guerre, un dictateur meurtrier comme il faut saluer un criminel de guerre. Nous faisons à nouveau appel à l’État allemand. Mettez fin à cette sale alliance. Abandonnez votre politique anti-kurde actuelle.  »

La manifestation débutera le vendredi 27 janvier à 13h devant la Chancellerie à Berlin.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici