AccueilMoyen-OrientIranIRAN. 80 civils kurdes tués en 2 mois de manifestations anti-régime

IRAN. 80 civils kurdes tués en 2 mois de manifestations anti-régime

IRAN / ROJHILAT – Entre 16 et 17 novembre, au moins 10 manifestants kurdes ont été tués par les forces gouvernementales iraniennes. Sur les 382 personnes tuées en Iran en deux mois, plus de 80 sont kurdes, près de 100 autres des Baloutches. Tuer les civils qui manifestent est un crime de guerre et on aimerait savoir quand la communauté internationale brisera son silence face aux crimes des mollahs iraniens?

Entre les soirées du mardi 15 novembre et du mercredi 16 novembre, les forces gouvernementales iraniennes ont tué au moins 9 civils kurdes, lors de manifestations anti-régime dans les villes du Kurdistan. Encore une fois, ces chiffres sont sous évalués car il est très difficile de documenter les meurtres de civils car le régime empêche qu’on mène des statistiques en toute transparence.

Au cours des deux derniers jours de soulèvement au Kurdistan, les forces gouvernementales iraniennes ont brutalement attaqué les manifestants et, dans les villes de Sanandaj (Sînê), Bukan, Kamiyaran et Sarvabad, elles ont tué au moins 11 civils. Selon ce rapport, les forces gouvernementales ont tué 10 personnes par tir direct, dont quatre ont reçu une balle dans la tête et les quatre autres dans la poitrine et le ventre. A Bukan, un civil a été tué à coups de couteau par les forces gouvernementales.

Au cours des dernières 24 heures, de nombreuses personnes ont été blessées par les tirs directs des forces gouvernementales. Trois d’entre elles seraient dans un état grave.

Voici l’identité des onze civils tués:

1. Saman Qadirbaygi, tué lors des manifestations du 15 novembre à Bukan

2. Fuad Mohammadi, originaire de Kamiyaran, décédé des suites de ses blessures dans un hôpital de Sanandaj le mercredi 15 novembre

3. Zanyar Allah Moradi, 26 ans, tué à Sanandaj

4. Isa Beiglari, 39 ans, tué devant l’Université du Kurdistan à Sanandaj (Sînê)

5. Daniyal Pabandi, 17 ans, tué dans la soirée du 16 novembre, à Saqqez

6. Burhan Karami, 30 ans, tué le 16 novembre, après avoir reçu plusieurs balles dans la tête et au cou à Kamiyaran

7. Salar Mojaver, 30 ans, décédé dans la soirée du 16 novembre, après avoir été abattu lors des manifestations à Bukan

8. Asad Rahimi, 30 ans, décédé dans la soirée du 16 novembre, après avoir été abattu lors des manifestations à Bukan

9. Mohammad Hasanzadeh : C’était un homme de 28 ans qui a été assassiné par une attaque au couteau par les forces de l’IRI sur la poitrine et le cœur alors qu’il tentait de libérer une femme qui avait été kidnappée par ces forces dans le jardin Qazi de la ville de Bukan le 16 novembre 2022.

10. Shaho Bahmani, tué dans l’après-midi du jeudi 17 novembre, à Sanandaj (Sînê)

11. Aram Habibi, tué dans l’après-midi du jeudi 17 novembre, à Sanandaj (Sînê)

L’ONG Hengaw appelle à une attention particulière de la communauté internationale sur ces crimes systématiques dans les villes d’Iran et plus particulièrement au Kurdistan.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici