AccueilKurdistanRojavaEn octobre, les gangs affiliés à la Turquie ont kidnappé 20 Kurdes...

En octobre, les gangs affiliés à la Turquie ont kidnappé 20 Kurdes à Afrin

SYRIE / ROJAVA – Un responsable d’une ONG kurde a déclaré que 20 civils ont été enlevées par les mercenaires de la Turquie en octobre à Afrin et que le déploiement des terroristes d’al-Nosra (HTS) à Afrin était une farce.

Le porte-parole de l’ONG des droits humains d’Afrin, Îbrahim Şêxo a rendu compte des violations des droits à Afrin en octobre. Déclarant qu’après l’occupation d’Afrin en mars 2018, les forces paramilitaires liées à la Turquie ont commis toutes sortes de crimes inhumains contre les personnes, Şêxo a déclaré : « Ils kidnappent, font chanter et assassinent les gens. Ils détruisent la nature et abattent les arbres. Ils mettent en œuvre des politiques de changement de la structure démographique de la région à travers des structures sous le nom de charité. »

20 civils enlevés en octobre

Déclarant que 20 personnes, dont 2 femmes, ont été kidnappées sur des accusations infondées en octobre, Şêxo a déclaré: « Les services de renseignement et les mercenaires de l’État turc envahisseur ont kidnappé 20 autres personnes afin d’effrayer les gens et de leur soutirer une rançon. » Şêxo a déclaré que les forces paramilitaires turques avaient retenu les taxes sur la récolte des olives et confisqué les récoltes d’olives dans les districts de Raco et Bilbilê.

Şêxo a attiré l’attention sur la propagation des mercenaires Hayat Tehrîr Al-Sham (Front al-Nusra) à Afrin et l’a qualifiée de farce qui a eu lieu sur les ordres de la Turquie. Şêxo a attiré l’attention sur les crimes des mercenaires de Hayat Tehrîr Al-Sham et a déclaré : « Ils prélèvent des impôts sur la récolte des olives sous le nom de zakat. Ils prennent aussi des rançons et démolissent les tombeaux dans le canton. »

Déclarant qu’avec le début de la saison de récolte des olives, des groupes affiliés à la Turquie ont appliqué une réduction d’impôt de 40 à 65 %, il a déclaré : « Dans certains villages du district de Shera, les gens ne voulaient pas ramasser leurs olives, mais les gangs les ont forcés pour les collecter afin d’obtenir 65% d’impôt des récoltes. Les olives récoltées dans le village d’Elî Caro dans le district de Bilbilê ont été livrées aux mercenaires de Siqûr El Şemal. »

Il a ajouté que les taux d’imposition et la saisie des terres ont augmenté dans la région.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici