AccueilMoyen-OrientIranIRAN. Un Kurde tué sous la torture par des agents de sécurité...

IRAN. Un Kurde tué sous la torture par des agents de sécurité à Ilam

IRAN / ROJHILAT – Lors des manifestations la semaine dernière dans la ville kurde d’Ilam, Mohammad Abdullahi a été arrêté par les forces gouvernementales. Il est décédé après avoir été torturé en détention.

Lors des manifestations du mercredi 12 octobre 2022, devant le bâtiment du gouvernorat à Ilam, Mohammad Abdullahi, 36 ans, a été arrêté par les forces de sécurité. Il est décédé après des heures de torture.

Hengaw a déclaré mercredi soir que de nombreuses personnes avaient été arrêtées et plusieurs autres citoyens blessés à la suite de tirs directs des forces gouvernementales lors des manifestations d’Ilam devant le bâtiment du gouverneur.

« La police d’Ilam a appelé le père de Mohammad à 1h30 du matin jeudi et a dit que leur fils avait été blessé et hospitalisé à l’hôpital de Khomeiny », a déclaré un proche de la famille d’Abdullahi.

Cette source indique que la famille d’Abdullahi s’est rendue à l’hôpital Khomeiny à Ilam, où le personnel de l’hôpital les a informés qu’une telle personne n’était pas admise. Au bout d’une heure, la police a de nouveau contacté la famille d’Abdullahi et les a informés que leur fils était décédé et qu’ils devaient récupérer son corps à la morgue de Behesht Reza à Ilam le lendemain à 9h00.

« Des marques d’ecchymoses étaient évidentes sur tout le corps de Muhammad, et sa tête avait été gravement blessée par une attaque majeure », a déclaré un autre parent de la famille d’Abdullahi qui a vu le corps de Mohammad.

Le jeudi 13 octobre, les forces de sécurité ont remis le corps à sa famille après avoir obtenu un engagement écrit d’Ibrahim Abdollahi, le père de Mohammad, confirmant que la mort de son fils était naturelle. Son enterrement a eu lieu au cimetière Behesht Reza le même jour sous le blocus militaire.

La famille de Mohammad Abdollahi a été menacée par les agents de sécurité, leur disant qu’ils n’ont l’interdiction de parler aux médias concernant sa mort. (Hengaw)

#EndIranRegime #LetUsTalk #مهسا_امینی #MahsaAmini #TwitterKurds #IranRevolution #IranProrests #JinJiyanAzadi #SayHerName #JinaAmini #Kurdistan

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici