AccueilKurdistanBakurDes cyclistes pédalent pour attirer l'attention sur la baisse du niveau du...

Des cyclistes pédalent pour attirer l’attention sur la baisse du niveau du lac de Van

Des écologistes kurdes ont pédalé dans les eaux peu profondes du lac de Van afin d’attirer l’attention sur l’assèchement du lac de Van où par endroits, des monuments antiques du royaume d’Ourartou. Avec sa a superficie est de 3 755 km2, le lac de Van est le plus grand lac de Turquie / Kurdistan du Nord.

Des écologistes kurdes ont pédalé et marché sur les îlots des rives du lac de Van apparus par la baisse du niveau d’eau. La sécheresse en cours a amené le niveau de l’eau à un niveau critique, avec des îlots apparaissant devant le campus de l’Université Yüzüncü Yıl de Van.

Un port de l’ère Urartu a émergé des eaux de Van récemment

Avec le niveau de l’eau qui baisse, des monuments antiques également refait surface. Le 28 septembre, un port appartenant à la période Urartu réapparut. Il est situé près du « château des gentilshommes » (Beylerin Kalesi) de Van.

 

Le port de l’ère Urartu

 

Le professeur Rafet Çavuşoğlu, chef du département d’archéologie de l’université Yüzüncü Yıl, a déclaré que c’était la première fois qu’ils rencontraient une telle structure. Le port antique est accessible du rivage par onze marches creusées dans la roche.

À propos du lac de Van

Le lac de Van se trouve dans les provinces orientales de Van et de Bitlis. Formé après l’éruption du volcan Nemrut, l’eau du lac est unique, car elle est à la fois salée et gazeuse. Cette combinaison limite sa biodiversité. Seules 103 espèces de phytoplancton, 36 espèces de zooplancton et deux espèces de poissons vivent dans le lac.

En raison d’un pH de 9,8 et d’une salinité de 19 %, le lac ne gèle pas, malgré la haute altitude et les hivers rigoureux. Au fond du lac de 3 713 kilomètres carrés, il y a des stalagmites, également appelées « cheminées de fées sous-marines », qui peuvent mesurer jusqu’à 23 mètres de haut. (Bianet)

L’île Akdamar

L’île Akdamar, une des quatre îles du lac de Van, fut un lieu important du royaume arménien Arçrouni de Vaspourakan, et un centre cultuel chrétien qui a laissé de nombreux monuments millénaires dont certains sont encore débout aujourd’hui.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici