AccueilKurdistanRojavaROJAVA. Les gangs de la Turquie tuent sous la torture un jeune...

ROJAVA. Les gangs de la Turquie tuent sous la torture un jeune de Gire Spi

Eziz El Mistefa, un jeune de Girê Spî, dans le canton de Serê Kanîyê, est mort sous la torture dans une prison des mercenaires de la Turquie. L’occupation turque commet des crimes de guerre visant les Kurdes à Afrin et Serê Kanîyê.

De plus en plus de rapports font état de crimes commis par l’armée turque et des mercenaires alliés dans les régions qu’ils ont occupées dans le nord-est de la Syrie en violation du droit international. Les bombardements de colonies civiles, les meurtres, la torture et les enlèvements sont devenus monnaie courante dans les zones occupées.

Eziz El Mistefa était l’un des cinq jeunes enlevés il y a deux mois par des mercenaires djihadistes soutenus par la Turquie du quartier de Haret Al-Layl dans la ville occupée de Girê Spî.

Retenu captif dans une prison des forces d’occupation, le jeune homme aurait été torturé à mort.

La famille d’Eziz a été informée de sa mort à la suite de tortures brutales aux mains de mercenaires.

L’État turc a établi un régime de terreur dans les territoires qu’il a envahis avec les groupes djihadistes sous son contrôle. Des crimes tels que l’enlèvement, l’exécution, la torture, le pillage et la migration forcée sont devenus une routine quotidienne et des crimes de guerre sont systématiquement commis, en particulier dans le canton d’Afrin, occupé depuis mars 2018.

Les enlèvements de civils font partie de la routine quotidienne. Dans la plupart des cas, une rançon est exigée pour leur libération. Ces dernières années, des milliers de personnes ont été kidnappées et torturées. Certains ont été exécutés, le sort des autres est inconnu.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici