IRAN. Les mollahs iraniens tuent une autre femme kurde

0
125
IRAN / ROJHILAT – Lors des manifestations du mardi 20 septembre, une autre femme kurde, Minoo Majidi, a été tuée par des tirs directs de la police anti-émeute iranienne à Kermanshah.
 
Minoo Majidi était originaire de la ville de Qasre-Shirin et mère de 3 enfants.
 
Le corps de Mino Majidi a été enterré à Kermanshah ce matin devant une foule qui scandait « Jin, jiyan, azadî » (femme, vie, liberté).
 
Les régime iranien a mobilisé ses unités anti-émeute dans les régions kurdes où les manifestants sont tués avec des tirs directs.
 
On assiste à un bain de sang commis par les mollahs iraniens dans les villes kurdes d’Iran où les forces de sécurité utilisent des balles réelles contre les foules protestant depuis cinq jours contre le meurtre de Mahsa Amini. On dénombre au moins 50 morts, des centaines de blessés et des milliers personnes arrêtées au Kurdistan de l’Est et en Iran.
 
Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœurs à Téhéran car « mal voilée». Alors que le régime iranien prétendait qu’elle était morte à cause des problèmes de santé antérieurs, un scanner du crâne de Jina Amini montre une fracture osseuse, une hémorragie et un œdème cérébral.
 
#IranProtests #LetUsTalk #Jîna_Emînî #Jina_emini #WhiteWednesdays #MahsaAmini #TwitterKurds #مهسا_امینی #Rojhilat #Mahsa_Amini

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici