Accueil Moyen-Orient Irak Des ONG de Shengal demandent à la communauté internationale de reconnaitre le...

Des ONG de Shengal demandent à la communauté internationale de reconnaitre le génocide yézidi

0
160
Les ONG de Shengal ont appelé la communauté internationale à reconnaître officiellement le génocide des yézidis commis par DAECH / ISIS en août 2014.
 
Des organisations non gouvernementales à Shengal ont organisé un événement commémoratif pour marquer le 8e anniversaire des attaques génocidaires lancées par des mercenaires de l’Etat islamique le 3 août 2014.

Des représentants et des membres de 21 ONG se sont réunis dans le district de Sinune et ont allumé des bougies après une minute de silence à la mémoire des Kurdes yézidis massacrés lors de l’assaut de l’EI il y a 8 ans jour pour jour.
 
Un documentaire sur les attaques génocidaires que le peuple yézidi définit comme le 73e firman [décret de génocide] a été projeté lors de l’événement. Nadia Murad, une femme yézidie sauvée de l’Etat islamique et lauréate du prix Nobel de la paix en 2018, est apparue en tant qu’invitée à l’antenne.
 
Après les discours, des groupes de musique sont montés sur la scène. « Huit ans se sont écoulés depuis le massacre, mais ses effets continuent. 2 882 yézidis sont toujours portés disparus et seuls 31 charniers sur 82 ont été ouverts. L’État islamique a démoli 68 [lieux de culte] historiques. Pourtant, il n’y a eu que deux procès jusqu’à présent. Aucune mesure n’a été prise par les États pour la reconstruction de Shengal », a déclaré la personne qui lisait le communiqué conjoint des ONG lors de la commémoration.
 
« Le travail nécessaire n’est pas fait pour reconstruire Shengal. Seuls 11 États ont reconnu le génocide à ce jour. Nous appelons tous les pays à reconnaître le massacre des Yézidis de 2014 comme un génocide. Tous les pays devraient poursuivre les membres de l’Etat islamique. L’Irak devrait mettre en œuvre sa décision constitutionnelle concernant les femmes sauvées de l’Etat islamique. La souffrance de notre peuple continue et les mesures nécessaires n’ont pas été prises pour réduire nos souffrances.
 
Nous appelons toutes les institutions et organisations yézidies du monde et de la région, en particulier les Nations Unies et l’Irak, à répondre aux demandes et aux droits du peuple yézidis.
 
Notre peuple devrait avoir le droit fondamental de gagner sa vie, et nous appelons l’Irak et les Nations Unies à enquêter sur le sort des Yézidis portés disparus.
 
Nous commémorons une fois de plus tous les martyrs du massacre de 2014 et exprimons notre gratitude aux forces qui ont sacrifié leur vie pour Shengal. Nous exigeons la liberté des Yézidis toujours détenus par l’Etat islamique. Chacun porte la responsabilité de notre peuple et doit faire sa part », poursuit le communiqué. (ANF)
 
Le génocide yézidi en chiffre:

-1 500 Yézidis ont été tués
-6 417 femmes, enfants et hommes ont été kidnappés (Les femmes et fillettes ont été vendues comme esclaves sexuelles tandis que les garçons étaient enrôlés comme soldats)
-Des dizaines d’enfants et vieillards sont morts de soif sur le mont Sinjar lors de la fuite
-3 500 femmes et enfants ont été sauvés depuis et ont besoin de soins urgents 
-2 908 autres attendent d’être sauvés
-2 800 enfants sont devenus orphelins
-360 000 Yézidis ont fuit leurs terres et vivent dans des camps de réfugiés ou sont partis en Europe
-68 sanctuaires yézidis ont été détruits par DAECH
-80 fosses communes ont été découvertes jusqu’à présent -après la libération de Shengal (Sinjar)
– La ville de Shengal, détruite et minée par DAECH, attend d’être reconstruite. 

Une campagne de tweets a été lancée hier pour que la communauté internationale reconnaisse le génocide yézidi.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici