AccueilKurdistanBashurKURDISTAN. L'armée turque bombarde un village touristique à Duhok: dizaines de morts...

KURDISTAN. L’armée turque bombarde un village touristique à Duhok: dizaines de morts et blessés

KURDISTAN DU SUD – Les avions de guerre et l’artillerie turc ont ciblé un village touriste dans la région kurde de Duhok, au Kurdistan irakien, tuant une dizaines de touristes et blessant une vingtaine d’autres. Parmi les victimes, il y a des enfants et des Irakiens du sud du pays venus en touristes.
 
Yerevan Saeed a décrit la scène ainsi: « Scène apocalyptique dans un village touristique de la province de Duhok dans la région du Kurdistan, où l’attaque d’artillerie de l’armée turque tue et blesse plus de 20 touristes. Beaucoup sont des Arabes du sud du pays. »
 
S’adressant à Rûdaw, le gouverneur du district de Zaho, Muşir Beşir, a déclaré que les forces armées turques (TSK) avaient bombardé la zone où les touristes allaient pique-niquer dans le village de Perex, à Zaho.
 
Le gouverneur du district Beşir a déclaré : « Selon les premiers rapports, 2 personnes ont perdu la vie et 7 personnes ont été blessées à cause du bombardement. « Le nombre de morts et de blessés pourrait être plus élevé. »
 
Déclarant que le village de Perex est fréquemment utilisé par les touristes dans la région à des fins de pique-nique, Beşir a partagé l’information selon laquelle les personnes qui ont perdu la vie étaient des touristes du centre et du sud de l’Irak. (Rudaw)
 
Le village de Perex a été pris pour cible par l’artillerie de mortiers et d’obusiers pour la troisième fois en juillet. 
 
La Turquie a envahi le nord du Kurdistan irakien depuis plusieurs mois, prétextant combattre le PKK. Les attaques turques ont vidé plusieurs villages kurdes de leurs habitants et tué l’agriculture de la région, en plus de piller et de brûler les forêts de la région.
 
Ni la communauté internationale, ni les gouvernements irakien et kurde ne réagissent face à cette invasion et les crimes de guerre commis par la Turquie.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici