ROJAVA. En juin, plus de 45 civils kurdes enlevés par les gangs turco-jihadistes à Afrin

0
145
SYRIE / ROJAVA – Selon un rapport d’une ONG d’Afrin, au moins 45 civils kurdes ont été enlevés et 900 arbres ont été déracinés par des djihadistes soutenus par la Turquie dans le canton d’Afrin au mois de juin 2022.
 
Cela fait 4 ans que l’État turc et ses mercenaires ont envahi le canton d’Afrin et que les habitants d’Afrin ont migré vers le canton de Shehba. Les crimes commis par l’État turc et ses mercenaires ne se sont pas limités à l’occupation. Depuis, les enlèvements, meurtres, viols, torture, pillages et les vols sont devenus monnaie courante.
 
Selon le rapport de l’Organisation des droits de l’homme Afrin, l’État turc a enlevé 45 citoyens, dont une femme, en juin dernier. Il a également abattu plus de 900 arbres.
 
Depuis début 2022, 346 civils ont été enlevés, 18 assassinés
 
Selon l’organisation, les mercenaires de l’État turc ont abattu plus de 900 (oliviers, grenadiers) et autres arbres dans tout le canton d’Afrin pour les vendre comme bois de chauffage.
 
Selon l’Organisation des droits humains, au cours des 6 premiers mois de 2022, des gangs de l’État turc ont enlevé 346 civils, dont 30 femmes, et tué 18 civils. Ils ont également abattu au moins 8 500 arbres et brûlé plus de 300 arbres et des dizaines d’hectares de forêts et de champs. (ANHA)
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici