TURQUIE. Le HDP tient son 5e congrès à un an des élections générales et présidentielles 

0
135

TURQUIE – Ce dimanche 3 juillet, le HDP tien son 5e congrès à Ankara à un an des élections générale et présidentielles et au milieu de craintes de fermeture définitive de ce parti « pro-kurde » dont des milliers de membres et de cadres se trouvent en prison.

Le 5e Congrès ordinaire du HDP se tiendra demain, dimanche 3 juillet, au Palais des sports d’Ankara, avec le slogan « Nous sommes la solution » . Dans ce congrès, les idées du HDP et sa détermination sur la politique de la troisième voie reviendront au premier plan. Le HDP est la cible d’attaques du régime turc qui le criminalise sur la scène politique et judiciaire, mais il continue d’insister sur sa proposition et sa politique de « solution aux problèmes fondamentaux de la Turquie » .

Le HDP a invité à son congrès également les partis politiques, institutions et organisations suivants : HDK, DTK, Alliance des 7 partis dont le HDP est une composante, CHP, DEVA, Futur, Saadet, Tek Parti, Parti de Gauche, TKP, représentants de l’Alliance du Kurdistan ; Mères du Samedi, Mères de la Paix, les familles des victimes de Roboski, Sivas, Suruç et celles des victimes tuées lors des massacres d’Ankara, Konya, Gezi, Paris Cizre ; la famille Şenyaşar, les proches de l’avocat assassiné Tahir Elçi, les jeunes kurdes assassinés par des forces armées turques ou des fascistes turcs Medeni Yıldırım, Deniz Poyraz, Garibe Gezer et les familles des politiciens emprisonnés ; les représentants de plus de 400 institutions, dont des intellectuels, des écrivains et des artistes.

En outre, plus de 100 délégations, dont de nombreux représentants de partis politiques, politiciens et militants d’Europe et du Moyen-Orient, seront présentes au congrès.

Environ 50 000 personnes assisteront au congrès, où 1050 délégués voteront pour élire 100 membres permanents, 50 listes de membres suppléants et 30 membres honoraires de l’Assemblée du Parti et des coprésidents.

La Commission centrale de discipline et le Bureau de conciliation seront également renouvelés. De plus, un grand Conseil consultatif qui comprendra des écrivains, des intellectuels, des artistes et des politiciens issus de minorités ethniques, confessionnelles… sera formé et soumis à l’approbation du Congrès. (ANF)

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici