SYRIE. Des hommes armés tuent un médecin dans l’est de Deir Ez-zor

0
292
SYRIE / ROJAVA – Hier soir, des hommes armés ont tué le chirurgien Abdul-Mofdi, près de l’hôpital Al-Kindi, à Al-Tayyana, à l’est de Deir Ez-zor, contrôlé par les forces arabo-kurdes.
 
Al-Mofedi est un chirurgien et il vient de la ville de Salhiya dans la campagne occidentale de Deir Ezzor sur la rive droite de l’Euphrate, où il s’est installé dans les zones contrôlée par les forces arabo-kurdes (FDS) pour échapper aux poursuites du régime. Il a travaillé dans de nombreux centres médicaux en tant que chirurgien général.
 
Les Forces de sécurité intérieure ont commencé à enquêter sur deux assassinats distincts, le premier visant le chirurgien Abdul-Mofedi Ali près de l’hôpital Al-Kindi dans la ville d’Al-Tayyana, à l’est de Deir ez-Zor hier soir, et le second dans le camp d’Al-Hol, où des cellules de l’Etat islamique ont assassiné l’ambulancier du Croissant-Rouge kurde, Muhammad Muhammad. Des hommes armés, qui se sont présentés comme des patients, sont entrés dans un point médical appartenant au Croissant-Rouge kurde et lui ont tiré dessus. L’ambulancier, Bassem Muhammad, a perdu la vie.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici