ALLEMAGNE – Lancement d’une pétition pour la libération de la politicienne kurde Aysel Tugluk, gravement malade

0
537
COLOGNE – L’initiative KulturForum TurkeyDeutschland demande au nouveau gouvernement allemand d’avoir une politique plus ferme envers Erdoğan et a lancé une pétition pour la libération d’Aysel Tuğluk, politicienne kurde gravement malade.
 
Le KulturForum TurkeyDeutschland* a lancé une pétition au gouvernement allemand pour la libération de la politicienne kurde Aysel Tuğluk, emprisonnée en Turquie. Le forum appelle le nouveau gouvernement fédéral à abandonner la politique d’apaisement des précédentes coalitions envers le président Erdoğan et à soutenir la libération immédiate d’Aysel Tuğluk et d’autres prisonniers malades et politiciens dont Selahattin Demirtaş, Osman Kavala et Gultan Kışanak.
 
Voici le texte de la pétition lancée sur change.org ( à signer ici Appell an Bundesregierung: Klare Signale an Erdoğan! Für die Freilassung von Aysel Tuğluk!):
 
« Aysel Tuğluk, avocate spécialisée dans les droits humains et ancienne députée du Parti démocratique du peuple (HDP), est en prison depuis cinq ans.
 
La coprésidente du HDP, Pervin Buldan, a annoncé que Tuğluk avait à peine parlé depuis les événements entourant la mort de sa mère lorsqu’une foule nationaliste a attaqué le service funéraire. La faculté de médecine légale de l’Université de Kocaeli a déclaré dans son rapport qu’Aysel Tuğluk n’est plus capable de s’occuper d’elle-même et doit être libérée de prison immédiatement en raison d’une démence chronique et progressive. L’institut de médecine légale du ministère de la Justice à Istanbul a rejeté ce rapport.
 
Le KulturForum TurquieAllemagne exige du gouvernement turc la fin de la répression systématique contre les membres de l’opposition emprisonnés et la libération immédiate d’Aysel Tuğluk et d’autres prisonniers malades ainsi que de milliers d’autres prisonniers politiques dont Selahattin Demirtaş, Osman Kavala, Gultan Kışanak, qui sont en prison uniquement en raison de leurs activités politiques et sociales.
 
Dans le même temps, nous appelons le nouveau gouvernement fédéral à donner un signal clair en faveur des droits de l’homme en Turquie en cette occasion spéciale et à abandonner la politique d’apaisement des précédentes coalitions envers le président Erdoğan.
 
Envoyez un signal clair que votre gouvernement défendra les droits de l’homme et la démocratie en Turquie ! Exigez la libération immédiate d’Aysel Tuğluk et d’autres prisonniers malades ainsi que de milliers de prisonniers politiques tels que Selahattin Demirtaş, Osman Kavala et Gultan Kışanak ! »
 
Les premiers signataires de la pétition sont Erk Acarer, Ahmet Akgün, Lale Akgün, Rezan Aksoy, Kemal Aktaş, Ali Atalan, İmran Ayata, Nursel Aydoğan, Berivan Aymaz, Hayko Bağdat, Celal Başlangıç, Oya Baydar, Osman Baydemir, Saadet Becerikli, Lezgin, Lezgin Çınar, Abdullah Demirbaş, Renan Demirkan, Can Dündar, Dilek Dündar, Ragıp Duran, Aydın Engin, Aslı Erdoğan, Bernhard von Grünberg, Ülkü Gürkan-Schneider, Tuba Hezer ztürk, Leyla mretak, Keilla mretak, Selmaİ , Besime Konca, Kader Konuk, Klaus Kost, Ertuğrul Kürkçü, Nafiz Özbek, Bedia Özgökçe, Ziya Pir, Anton Rütten, Faysal Sarıyıldız, Herbert Schmalstieg, Nora Şeni, Yhelmy Tunçaff, Günter, Günter Yıldırım, Ayşe Yıldırım et Ragıp Zarakolu.
 
*Le KulturForum a été fondé dans les années 1980 à l’initiative d’artistes et d’experts de la culture et des médias.
 
Avec ses projets et événements à l’échelle européenne, le KulturForum soutient le dialogue interculturel dans un contexte européen et crée un forum pour de nombreuses rencontres et projets.
 
Le lauréat du prix Nobel Günter Grass et le lauréat du prix de la paix Yaşar Kemal ont été présidents d’honneur du KulturForum jusqu’en 2015.
 
Le KulturForum travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations actives dans les domaines de la migration notamment, et coopère avec l’Initiative de paix gréco-turque.
 
La situation critiques des membres de l’opposition en Turquie qui sont persécutés en raison de leur position politique a poussé le KulturForum à créer un fonds d’aide juridique pour soutenir les personnes politiquement persécutées en Turquie et en provenance de Turquie.
 
Le KulturForum réalise de vastes projets médiatiques et cinématographiques dans le cadre du thème « Nouveaux médias pour les nouveaux européens », qui sont utilisés dans les écoles et les universités en Allemagne, mais aussi en Turquie, aux États-Unis et dans d’autres pays.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici