TURQUIE. Allah n’aime-t-il pas la langue kurde?

1
762
TURQUIE / BAKUR –  Le régime turc a fait arrêté près de 30 Kurdes, dont des imams, à Istanbul pour avoir prêché ou participé à des prières en kurde. Si on se fiait aux autorités turques, on croirait qu’Allah aussi est parti en guerre contre les Kurdes et leur langue alors qu’un des hommes les plus « vénérés » par les musulmans est Selahedînê Eyûbî (Saladin le kurde) qui était un fervent défenseur de l’Islam et qui avait mené les musulmans à la reconquête de Jérusalem en 1187. (Il doit se retourner dans sa tombe en voyant ce que des États musulmans turc, arabe et perse font subir à son peuple.)
 
Le 3 juillet, le régime turc a arrêté 29 dignitaires et membres d’organisations islamiques kurdes (Congrès islamique démocratique et Diayder) pour terrorisme lors de raids à Istanbul. 3 autres personnes sont recherchées dans ce dossier. 11 des 29 personnes ont été emprisonnés tandis que les autres ont été libérées sous contrôle judiciaire.
 
C’est assez ironique pour un régime qui se vante d’être le gardien de l’Islam et qui arrête les religieux kurdes car ils ne se plient pas à la dictature turque…
 

1 COMMENTAIRE

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici