AccueilDroits de l'HommeUne réfugiée kurde meurt de fatigue sur la route de l'exil vers...

Une réfugiée kurde meurt de fatigue sur la route de l’exil vers l’Europe

Mehri Nabizadeh, une réfugiée kurde du Rojhilat est décédée d’une crise cardiaque due à la fatigue alors qu’elle marchait avec son mari et leurs deux fillettes vers la Grèce. Ces six derniers mois, 11 réfugiés kurdes du Rojhilat sont morts sur la route de l’exil vers l’Europe.
 
Selon un rapport reçu par l’ONG Hengaw, le lundi 14 juin 2021, une demandeuse d’asile de 27 ans, identifiée comme étant Mehri Nabizadeh, originaire de Sardasht, est décédée d’une crise cardiaque alors qu’elle se rendait en Grèce.

 

Le mari de Mehri Nabizadeh porte le corps sans vie de son épouse alors qu’il continue sa route avec ses deux fillettes
 
Mehri Nabizadeh, accompagné de son mari et de ses deux filles âgées de 4 et 7 ans, tentaient de rejoindre la frontière grecque par voie terrestre. Elle est décédée d’une crise cardiaque en raison d’une longue distance et de la fatigue due à la marche.
 
Selon les statistiques enregistrées par le Centre de statistiques et de documentation de l’Organisation des droits de l’homme Hengaw, au moins 11 demandeurs d’asile kurdes d’Iran sont morts au cours des six derniers mois alors qu’ils se rendaient dans des pays européens. Neuf d’entre eux venaient de Sardasht.
 

1 COMMENTAIRE

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici