KURDISTAN. « L’armée turque utilise des armes chimiques et bombarde les zones civiles »

0
556
KURDISTAN DU SUD – La branche armée du PKK, les Forces de défense du peuple (HPG) déclarent que l’armée turque utilise des armes chimiques contre la guérilla kurde et bombarde délibérément les zones d’habitation civiles au Kurdistan du Sud.
 

Le Centre de presse des HPG a fourni les informations suivantes sur la dernière situation au Kurdistan du Sud:

« Le 11 juin, à 19h00, les envahisseurs qui étaient positionnés sur la colline de Misto près du village Navyana Şêxan de Şırnak pour sécuriser une construction de route dans la région ont été frappés des deux côtés. Un envahisseur a été tué dans un conflit à court terme.

L’État turc envahisseur effectue des travaux de construction de routes militaires pour étendre son occupation dans les régions de Girê Mizgeftê, Girê Mêrûya, Girê Misto, Kaniya Maran et Deşta Parê dans la région de Besta. Personne ne devrait participer à ces travaux de construction de routes qui servent à des fins militaires d’occupation.

Le 9 juin, entre 19h30 et 20h00, la colline de Zendura a été bombardée à quatre reprises par des avions de chasse. Du 10 au 12 juin, de violents affrontements ont eu lieu entre nos forces et les envahisseurs sur la colline de Zendura. Les envahisseurs ne pouvaient pas entrer dans les tunnels de guerre malgré toutes leurs tentatives et les armes avancées qu’ils utilisaient. Les envahisseurs ont largué des bombes dans les tunnels de guerre le 12 juin et utilisé du gaz chimique de couleur blanche. Les envahisseurs portant des costumes blancs spéciaux et des masques à gaz se sont rassemblés autour des tunnels de guerre. La résistance de nos camarades de Zendura Hill se poursuit avec une volonté apoiste malgré toutes les tentatives inhumaines et lâches de l’État turc envahisseur.

(…)

L’armée turque d’invasion a délibérément bombardé les zones de défense de Medya (bases du PKK) et les colonies civiles du Kurdistan du Sud.(…) »

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici