ROJAVA. Chaos et carnage dans la région d’Afrin occupée par la Turquie

0
405
SYRIE / ROJAVA – Au moins 18 personnes, dont 14 civils, ont été tuées samedi dans des tirs d’artillerie sur la ville kurde d’Afrin qui est occupée par la Turquie et ses mercenaires syriens. La Turquie a aussitôt accusé les forces arabo-kurdes d’être derrière l’attaque, mais ces dernières l’ont démenti en rappelant qu’elles ne s’en prennent jamais aux civils.
 
Le chef du Centre des médias des Forces démocratiques syriennes (FDS), Farhad Shami, a nié dans un communiqué de presse aux médias toute relation de leurs forces avec les bombardements.
« Certains médias ont fait circuler de fausses informations sur le ciblage du centre-ville d’Afrin ce soir, et cela a été attribué à nos forces. Nous, FDS, confirmons que nous n’avons aucune présence dans ces zones, et nous appelons tous les médias à adhérer à la crédibilité en publiant des informations liées à nos forces. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici