SHENGAL. Le Conseil yézidi jure qu’ils demanderont des comptes aux responsables du génocide yézidi

0
258
SHENGAL – Hier, les restes de 104 Yézidis tués lors du massacre commis par l’Etat islamique (EI) dans le village de Kocho, à Shengal, ont été enterrés dans le cimetière du village lors d’une cérémonie religieuse. Leurs restes ont été identifiés suite à un énorme travail comprenant des analyses ADN. Nadia Murad, prix Nobel de la paix et ancienne esclave sexuelle sous Daech, était également présente à la cérémonie lors duquel un de ses frères tués par DAECH a été enterré.
 
Sur plus de 500 corps retrouvés autour de Kocho et analysés ces dernières années, 104 ont pu être identifiés. Au total, Daech / ISIS aurait laissé selon l’ONU plus de 200 charniers, contenant jusqu’à 1 000 corps.
 
A l’occasion de la cérémonie d’enterrement des 104 victimes yézidies, le Conseil autonome démocratique de Shengal (Meclisa Xweseriya Demokratîk a Şengalê, MXDŞ) a publié un communiqué, promettant qu’ils demanderaient des comptes à tous ceux impliqués dans le génocide des Yézidis.
 
Voici le communiqué de MXDŞ:
 
« En tant que Conseil autonome démocratique de Shengal, nous commémorons tous les martyrs yézidis, et en particulier les martyrs de Kocho, avec respect en ces jours difficiles. Nous nous inclinons vis-à-vis de tous les martyrs d’Êzidxan [pays des Yézidis].
 
(…)Aujourd’hui, des centaines de fosses communes n’ont pas encore été fouillées. En tant que MXDŞ nous demandons où étaient ceux qui ont fait une déclaration lors des funérailles des martyrs hier le 15 août 2014 [allusions aux responsables kurdes du Kurdistan irakien qui ont abandonné les Yézidis à la veille de l’arrivée des gangs de DAECH]? Que faisaient-ils? Il y a une autre question à poser ici. Pourquoi ceux qui ont abandonné Shengal et qui sont partis n’ont-ils pas été arrêtés et jugés jusqu’à présent?
 
Malheureusement, ceux qui ont causé ces massacres sont toujours en service, au lieu d’être jugés. Aujourd’hui, ils essaient de mettre de côté Shengal et les massacres des Yézidis. Ils agissent comme si de rien ne s’était passé à Shengal. Ils considèrent les massacres comme normaux ou changent les faits. De nombreuses mains étrangères [allusions aux tentatives d’invasion de la région par la Turquie] ont des plans sur Shengal en ce moment. Ils veulent faire ce que Daech n’a pas pu accomplir et veulent envahir les terres de l’Êzidxan. Les ennemis de notre religion, de nos croyances et de notre culture veulent à nouveau faire subir un génocide au peuple yézidi. Mais nous résistons pour la liberté et l’autonomie d’Ezidîxan depuis le premier massacre. (…) Nous demanderons à ceux qui ont causé le massacre de rendre compte un par un. Quiconque attaque les Yézidis nous trouvera devant eux. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici