ROJAVA. Attentats en série dans la ville de Serekanîyê occupée par la Turquie

0
330
SYRIE / ROJAVA – Le ville kurde de Serekaniyê (Ras al-Aïn) a été envahi par la Turquie et ses mercenaires islamistes en octobre 2019. Depuis, le chaos règne dans la région laissée à la merci des islamistes sanguinaires qui commettent des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.
On vient d’annoncer l’explosion d’une moto piégée à Serekaniyê qui aurait fait des morts et des blessés. Hier, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH / SOHR) annonçait qu’une moto piégée avait explosé dans un marché aux légumes de la ville de Serekaniyê le 26 juillet. Au moins huit personnes dont six civils sont morts et 19 autres blessées dans cet attentat non revendiqué.
 
Attentats en série depuis plusieurs jours
 
Avec l’attentat d’aujourd’hui, on en est à 4 attentats en cinq jours survenus à Serekaniyê. Déjà samedi, 4 personnes étaient décédées et dix autres blessées dans un attentat à la voiture piégée à Serê Kaniyê.
 
Une ville où règne la terreur
 
Depuis que ville de Serê Kaniyê a été occupée par la Turquie et ses islamistes armés en octobre dernier, l’insécurité règne dans ces régions où on a enregistré de nombreux attentats, assassinats, enlèvements et exactions, des viols, des kidnappings de femmes, des féminicides. Des événements similaires à ceux qui ont eu lieu à Afrin après son occupation par la Turquie en mars 2018… 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici