La musique yêzidîe est imprégnée par le massacre des Yêzidîs

0
454
SYRIE / ROJAVA – Le réalisateur kurde, Şêro Hindê vient de sortir un documentaire ayant pour sujet les traditions de dengbêjî* à Shengal.
 
La bande-annonce du documentaire « Evîn Di Rûyê Qirkirinê De » (L’amour face au génocide), sur les dengbêjs (bardes) de Shengal, a été publiée. Dans le documentaire, on voit clairement que même les chants d’amour yézidis sont imprégnés d’innombrables massacres que les Yézidis ont subis au fil des siècles, surtout sous l’empire ottoman.
 
Dans son nouveau documentaire, Şêro Hindê se concentre surtout sur la musique du barde yézidi Mehmûd Berazî. « Evîn Di Rûyê Qirkirinê De » est produit par Komîna Fîlm A Rojava (la Commune du Film du Rojava), basée dans la Syrie du Nord et de l’Est.
 
Le documentaire, qui a pris environ 3 ans de tournage et de production, traite de différentes formes de la culture de dengbêjî à Shengal.
 
Şêro Hindê est le réalisateur des documentaires «Darên bi tenê» (Arbres solitaires) et «Bajarên wêrankirî» (Villes détruites). (ANF)
 
Le Dengbêjî est un genre musical kurde dont le barde est appelé « dengbêj ». Les Dengbêjs sont des conteurs d’histoires qui chantent sans instruments pour les accompagner. Traditionnellement, les Dengbêjs doivent d’abord apprendre les chants des ancêtres avant d’interpréter leurs propres chants.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici